Iran : Sept sunnites condamnés à mort

Un tribunal iranien a condamné, dimanche, à la peine capitale, sept citoyens iraniens sunnites, les accusant notamment « d’inciter à la rébellion contre le régime », selon l’agence de presse Hrana.

L’agence, relevant d’une organisation pour la défense des droits de l’homme en Iran, a indiqué, dimanche, que le «tribunal révolutionnaire» a condamné à mort Daoud Abdellahi, Kamran Chihe, Ferhad Selimi, Anouar Khadiri, Khosro Becharet, et Kassım Abeste, pour « incitation à la rébellion contre le régime, et appartenance à des groupes salafistes ».

Les sept condamnés, détenus dans la prison de Rajaei-Shahr, dans la ville de Karaj, dans le nord du pays, ont recouru en appel auprès de la Cour suprême pour contester la sentence, a affirmé Hrana, soulignant que la Cour suprême examine leur demande.

Les réactions ont fusé, à cet égard, sur les réseaux sociaux, en protestation contre la sentence. Certains activistes ont appelé Amnesty International, à «prendre les mesures nécessaires pour suspendre l’exécution ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *