Ramadan: la fondation turque Diyanet distribue des dons à Ouagadougou

AA/ Ouagadougou/ Olympia de Maismont

La Fondation Diyanet de Turquie a distribué 1000 copies du Coran et servi autant de repas à l’occasion d’une rupture collective de jeûne à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, a constaté le correspondant d’Anadolu.

La cérémonie a eu lieu, samedi soir, au siège de l’ONG Cercle d’Études, de Recherches et de Formation Islamique (CERFI). Dans une déclaration à Anadolu, Souleymane Koné, président du CERFI, a salué l’initiative de la fondation turque au Burkina Faso, un pays comptant une majorité de Musulmans.

“Nous apprécions particulièrement cette initiative turque. A travers ce geste, nous pouvons mettre le Coran à la disposition de bon nombre de nos fidèles de sorte qu’ils puissent profiter de ce mois de Ramadan pour lire le Coran et ainsi réformer leur comportement à la lumière des enseignements du Livre Saint” a-t-il déclaré.

Pour Sankara Hamadou, président de l’Organisation Humanitaire pour le Développement au Burkina Faso qui a procédé à l’organisation de la cérémonie, l’initiative résume les défis devant être levés pour vaincre le terrorisme. Le Burkina avait été frappé, à la mi-janvier dernier, par des attentats terroristes qui ont fait une trentaine de morts.

“Lutter contre la pauvreté, la faim, parce que c’est ce qui pousse, souvent, les jeunes gens à rejoindre les groupes armés. Et puis, oeuvrer pour une meilleure compréhension des textes religieux, en premier lieu le Coran, pour ne pas être influencé par des discours qui en sont aux antipodes. Ce sont ces deux objectifs qui ont présidé à la distribution de 1000 copies du Coran et 1000 kits de nourriture”, a déclaré à Anadolu, Sankara Hamadou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *