Gentiloni : L’UE prolongera ses sanctions contre la Russie

AA / Rome / Mahmoud Kilani

L’Union européenne (UE) prolongera ses sanctions contre la Russie, a annoncé, mercredi, le ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni.

«Les sanctions européennes seront reconduites contre la Russie qui a annexé [il y a deux ans] la péninsule de Crimée», a affirmé Gentiloni devant le Parlement à Rome, selon une déclaration rapportée par la chaîne italienne officielle.

L’UE a mis en place, le 29 juillet 2014, des sanctions contre la Russie pour «avoir déstabilisé la sécurité» de l’Ukraine et l’annexion de la Crimée.
Et d’ajouter : «Les sanctions sont un moyen et non une fatalité, tout comme elles ne sont pas permanentes. Elles peuvent être reconduites, mais cela obéit à des règles et ne se fait pas de manière bureaucratique».

«L’Italie était et restera toujours aux côtés de l’Union européenne et de l’OTAN dans cette stratégie de sanction, qui constitue un moyen de pression sur la Russie pour la pousser à respecter les accords de Minsk», a-t-il poursuivi.

Le chef de la diplomatie italienne a, par ailleurs, annoncé que le Premier ministre italien Matteo Renzi sera en visite officielle à Moscou à partir de jeudi.

La visite a pour objectif de «maintenir les liens avec la Russie et de développer les relations économiques dans les secteurs non concernés par les sanctions européennes», a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *