« La politique des pays occidentaux concernant la question des réfugiés est hypocrite »

AA – Ankara

Le président de l’Association Internationale des Droits des Réfugiés, Ugur Yildirim, a affirmé que les pays occidentaux mènent une politique hypocrite concernant la question des réfugiés.

S’exprimant au micro de l’agence Anadolu (AA), à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, Yildirim a estimé que la question des réfugiés deviendra plus problématique encore dans les années à venir.

Le tableau auquel le monde est confronté aujourd’hui est le produit des politiques coloniales des pays occidentaux, a-t-il soutenu, expliquant que : « Les pays colonisateurs, qui ont transformé le monde en un marché de l’armement et qui ont toujours mis leur propres intérêts au dessus de tout, sont les réels auteurs de la crise des réfugiés. Leur insatiabilité a conduit des millions de personnes à quitter leur pays », a-t-il dit.

Indiquant avoir visité, peu de temps avant, les camps de réfugiés dans des pays européens, Yildirim a déclaré: « Les pays occidentaux choisissent les réfugiés qu’ils veulent accueillir, en prenant pour critère, leur degré d’éducation et leur talent. »

D’après Yildirim, les pays européens planifient la manière dont ils pourront «utiliser» ces personnes innocentes dans le marché du travail au lieu de les accueillir pleinement.

« Les réfugiés sont confrontés à de réels problèmes en lien avec les valeurs sociales, culturelles et religieuses des pays dans lesquels ils se trouvent. D’autant que d’importantes politiques d’assimilation, visant particulièrement les enfants, sont menées», a-t-il dit.

En contrepartie Yildirim soutient que la Turquie est un exemple sans pareil à ce sujet.

« Sans être assimilés, les réfugiés commencent à être intégrés dans la société. De la même manière, ils commencent aussi a être intégrés dans le marché du travail », a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *