Les chefs des Défenses américaine et britannique discutent de la sécurité après le Brexit

AA/Washington D.C. / Kasim Ileri

Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, a déclaré, vendredi, à son homologue britannique Michael Fallon que le Royaume-Uni « demeurera une pierre angulaire de la politique étrangère et sécuritaire des Etats-Unis ».

« Le secrétaire Carter a souligné que les Etats-Unis et le Royaume-Uni jouiront toujours d’une relation spéciale » a rapporté le porte-parole du Pentagone, Peter Cook, concernant la conversation téléphonique entre les deux hauts responsables.

Carter a affirmé que Washington continuera à travailler avec Londres pour assurer la sécurité des deux pays, ainsi que du continent européen.

Outre les relations économiques et politiques, les liens en matière de défense entre le Royaume-Uni et le Royaume-Uni ont été immédiatement une source d’inquiétude après le vote.

Un référendum s’est tenu, jeudi, au Royaume-Uni, sur la question du maintien ou de la sortie du pays de l’Union Européenne. Les résultats officiels ont montré que 51,9% des électeurs étaient en faveur de la sortie de l’UE, contre 48,1% des suffrages favorables au maintien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *