Erdogan: Gaza recevra de l’aide humanitaire avant la Fête de l’Aid

AA – Ankara – Nur Gülsoy

Les relations Turquie-Israël étant normalisées, Gaza recevra de l’aide humanitaire avant la Fête de l’Aid, a déclaré, lundi, le président de la République turque, Recep Tayyip Erdogan.

Le chef d’État turc accueillait, durant un dîner de rupture du jeûne (Iftar), des commerçants et des citoyens, lundi, au palais présidentiel à Ankara.

Il a rappelé que les Administrations israélienne et turque ont trouvé un consensus dimanche pour normaliser leurs relations bilatérales.

Dans ce cadre, il a annoncé que la Turquie acheminera de l’aide humanitaire à Gaza avant la Fête de l’Aid (qui succède à la fin du mois saint du Ramadan).

«Toute sorte d’aides, dans les domaines alimentaire, sanitaire ou d’habitation, pourront être acheminées désormais à travers la Turquie », a-t-il lancé.

« Avant la Fête qui s’approche, 14 000 tonnes de produits alimentaires, de vêtements et de chaussures embarqueront à partir du pont de Mersin [sud de la Turquie] », a martelé le président Erdogan.

Le président turc a  commenté, également, le consensus trouvé entre Moscou et Ankara pour rétablir leurs relations bilatérales.

«Dans la lettre que j’ai envoyée [lundi], j’ai exprimé à Vladimir Poutine [président russe] notre regret vis-à-vis de l’incident vécu [la mort d’un pilote au volant d’un jet russe qui a violé l’espace aérien turc]. Je lui ai rappelé aussi les moyens de coopération régionale. J’estime que nos relations seront normalisées rapidement en laissant derrière la situation actuelle qui nuit aux deux pays», a-t-il dit.

Erdogan a adressé une lettre à son homologue Poutine, plus tôt dans la journée. Par la suite, il a été annoncé que les deux parties sont convenues d’entamer les démarches pour rétablir les relations.

Les relations entre les deux pays étaient tendues depuis novembre 2015, lorsque des chasseurs turcs ont abattu un avion militaire russe au niveau de la frontière syrienne. L’avion de combat de type SU-24 avait violé l’espace aérien turc malgré les avertissements. Moscou avait imposé des sanctions notamment économiques contre la Turquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *