Le Conseil français du culte musulman condamne l’attentat de Nice

AA/Desk/Esma Ben Said

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), a condamné jeudi, dans la nuit, l’attaque de Nice perpétré par un camionneur qui a foncé dans la foule réunie sur la  Promenade des Anglais, faisant au moins 80 morts, selon un bilan officiel.

« La France vient d’être touchée une nouvelle fois par un attentat d’une gravité extrême », déplore le Conseil dans un communiqué.

« Nous condamnons cette attaque odieuse et abjecte qui vise notre pays le jour même de la Fête nationale (14 juillet) qui célèbre les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité ».

« Le CFCM transmet sa totale solidarité avec les habitants de Nice, exprime sa profonde compassion aux familles des nombreuses victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », ajoute le texte.

Le Conseil appelle également les musulmans de France à prier vendredi « à la mémoire des victimes de cette attaque barbare ».

Vers 21h30 GMT (22h30 heure locale), un camionneur roulant à vive allure a foncé sur une foule rassemblée sur la Promenade des Anglais pour regarder le feu d’artifice du 14 juillet, fête nationale française. Selon le Ministère de l’intérieur, le chauffeur a été abattu par les forces de l’ordre.

Selon des médias français, le chauffeur est un homme de 31 ans d’origine tunisienne, non fiché S ( fiches signalétiques du fichier des personnes recherchées).

« L’homme abattu était connu des services de police pour des petits délits. Inconnu du renseignement », a indiqué  » i-télé ».

L’attaque n’a pas été revendiquée jusqu’à 04h15 locales mais d’après le président français François Hollande, « le caractère terroriste de l’attaque ne peut être nié ».

La section antiterroriste du parquet de Paris a annoncé s’être saisie de l’enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *