Iran : Arrestation de 40 individus suspectés de terrorisme dans le sud-est

AA/ Téhéran

Les autorités iraniennes ont annoncé, jeudi, l’arrestation de 40 individus ayant planifié des attaques “terroristes” dans le sud-est du pays.

Le ministre iranien de l’Intérieur Abdolreza Rahmani Fazli, a déclaré que « 40 personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’affaire du tunnel creusé en vue de cibler deux centres, l’un sécuritaire et l’autre militaire, dans la ville de Khash, dans la province du Sistan-et-Balouchistan, dans le sud-est du pays », selon l’agence de presse iranienne officielle.

Le ministre a indiqué que le tunnel de 40 mètres de long et de 20 mètres de profondeur a été découvert mardi dernier, soulignant que « les terroristes comptaient mener des attaques simultanées souterraines à partir du tunnel ».

Des inconnus armés avaient abattu 4 gardes-frontières iraniens, près de la frontière pakistanaise, au cours du mois de juillet courant. Des affrontements avaient éclaté entre les forces de sécurité et des hommes armés soupçonnés d’appartenir Al-Qaida.

A noter que l’organisation terroriste a revendiqué plusieurs attaques dans la région, ces dernières années.

L’Iran accuse les autorités pakistanaises de ne pas assurer la sécurité à la frontière entre les deux pays, en raison notamment des attaques qui ciblent sporadiquement la province frontalière du Sistan-et-Balouchistan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *