AK Parti : Les manifestations pour la démocratie : “Une leçon exemplaire au monde entier”

AA – Ankara – Nur Gülsoy

Les manifestations pour la démocratie après la tentative du coup d’État du 15 juillet en Turquie sont une leçon exemplaire au monde entier, a déclaré le vice-président du Parti pour la Justice et le Développement (AK Parti), Yasin Aktay.

Par ailleur porte-parole de l’AK Parti, Aktay a tenu une conférence de presse au siège du parti, mercredi à Ankara, après la réunion du Conseil d’administration central.

Il a commenté la situation qui pévaut actuellement après la tentative du coup d’État menée par des membres de l’organisation terroriste parallèle FETO infiltrés dans les forces armées.

Aktay a souligné que les manifestations contre la tentative et pour la démocratie, observées chaque soir depuis la tentative du coup d’Etat (15 juillet), illustrent une leçon exemplaire au monde entier.

«C’est un exemple excellent quant à l’appropriation de la démocratie par le peuple, a affirmé le porte-parole.

Rappelant que les dernières manifestations seront observées le 7 août courant à Istanbul ainsi que dans les autres 80 provinces du pays, Yasin Aktay a appelé le peuple entier et tous les partis politiques à y participer.

Interrogé sur l’état d’urgence et les décrets-lois, Aktay a expliqué: «Nous sommes face à une tentative de coup d’État, à une traitrise planifiée dans le détail, avec une expérience de cinquante ans. Il aurait été impossible de lutter, par des moyens habituels, contre ce réseau de traitrise qui s’est infiltré dans toutes les arcanes de l’État. C’est pourquoi l’état d’urgence a été proclamé».

Aktay a ajouté que des inspections ont aussi été lancées au sein du parti, pour repérer les éventuels membres du FETO.

“Si nous repérons des membres du FETO dans notre parti, le nécessaire sera fait”, a-t-il déclaré.

“Mais permettez-moi de souligner que nous n’allons pas étiqueter les gens parce qu’ils sont le frère ou le proche d’un tel ou d’un tel [membre du FETO]. Les relations, les crimes et les liens établis sont individuels”, a-t-il ocnclu.

Des membres du FETO dirigée par Fetullah Gulen (personnalité religieuse en exil volontaire aux États-Unis d’Amérique), infiltrés dans l’Armée turque, ont tenté un putsch militaire le 15 juillet.

Les autorités turques ont appelé le peuple à descendre dans la rue pour manifester contre le soulèvement. Les putschistes ont tiré sur les manifestants dans plusieurs lieux, notamment sur le pont du Bosphore à Istanbul. Les manifestations continuent depuis cette date.

De même plusieurs bâtiments ont été bombardés, dont le siège du Parlement et la Police d’Ankara.

La tentative a été déjouée et plusieurs fonctionnaires publics, dirigeants, membres du système judiciaire ont été limogés et suspendus de leurs fonctions dans le cadre des enquêtes menées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *