Jean-Claude Juncker : La fermeture de l’UE de ses portes face à la Turquie serait une “grande erreur”

AA / Berlin / Mohamed Aldaher

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker a souligné que la fermeture de l’Union européenne (UE) de ses portes à l’adhésion de la Turquie « serait une grande erreur en matière de politique étrangère ».

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision allemande publique « ARD », Juncker a lancé « Indépendamment de la situation actuelle, mais la déclaration par l’Europe qu’elle ne recevra pas la Turquie en tant que membre de l’UE serait une grande erreur en politique étrangère ».

Le haut responsable européen a, en même temps, mis en garde contre le rétablissement de la peine de mort en Turquie, « synonyme de suspension des négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE ».

Jean-Claude Juncker a désapprouvé l’appel lancé par l’Autriche pour mettre fin aux négociations d’adhésion avec la Turquie.

«Mettre fin aux pourparlers avec la Turquie ne se fait pas de cette manière. Cette question nécessite une décision consensuelle par l’ensemble des Etats membres de l’Union ce que je considère comme condition indisponible maintenant », a-t-il encore dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *