Un journaliste yéménite tué à al-Jawf

AA/ Yémen/ Mouraf Al-Arifi

Le journaliste Moubarak al-Abadi a été tué, vendredi, alors qu’il couvrait les combats dans le district de Ghayl, dans la province d’al-Jawf, dans le nord-est du Yémen.

Une source proche du journaliste a indiqué à Anadolu qu’al-Abadi, qui travaillait en tant que correspondant pour la chaîne locale Suhail, a été touché par des éclats d’un obus de mortier, alors qu’il couvrait les affrontements dans le district de Ghayl.

Le journaliste accompagnait les forces de la Résistance populaire, fidèles au président Abed Rabbo Mansour Hadi, ont souligné les mêmes sources.

Les combats se poursuivent entre les forces pro-gouvernementales et les combattants du mouvement “Ansar Allah” (Houthis), à Ghayl.

Al-Abadi est un journaliste de terrain qui s’est distingué, depuis le début de l’année écoulée, par la couverture des combats à Maarib. Il s’est ensuite rendu à al-Jawf, pour poursuivre sa mission dans sa province natale.

Moubarak al-Abadi dirigeait le département presse du parti du Rassemblement yéménite pour la Réforme (Islah), dans la province, et présidait l’agence “Naba’”.

La chaîne satellitaire qatarie al-Jazira a affirmé qu’al-Abadi faisait également partie de ses correspondants.

Au moins dix journalistes ont été tués dans la guerre qui se poursuit au Yémen depuis le 26 mars 2015, selon le Syndicat des journalistes yéménites et l’organisation internationale Reporters Sans Frontières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please select facebook feed.