Hollande et Merkel plaident pour une « vision claire » de l’avenir l’UE après le Brexit

Les dirigeants européens doivent donner une « vision claire » de l’avenir de l’Union européenne (UE), face aux inquiétudes de leurs peuples ébranlés par le Brexit ou encore les questions sécuritaire et migratoire, ont estimé, jeudi,, à Paris, le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel.

« Nous devons avoir à l’esprit de donner aux Européens une vision claire de ce que sera leur avenir », a déclaré Hollande, s’exprimant à la presse conjointement avec Merkel, depuis l’Elysée, à la suite de leur entretien en guise de préparatifs du sommet de l’UE qui démarrera ce vendredi à Bratislava, en Slovaquie.

« Nous avons la volonté de faire de Bratislava un sommet utile à l’Europe », a ainsi fait savoir le président français, estimant que les dirigeants européens devront établir « un calendrier de travail avec des étapes, et une feuille de route », à l’issue de ce sommet historique qui débutera sans le Royaume-Uni.

Le sommet de « Bratislava sera concentré sur 3 priorités : assurer la sécurité, préparer l’avenir et porter une culture européenne », d’après Hollande, donnant notamment, « une nouvelle impulsion à travers l’Europe de la défense » qui suppose « de nouvelles capacités ».

L’UE se trouve « à un moment clef de son existence », a estimé pour sa part la chancelière allemande, invitant les dirigeants européens à adopter « un ordre du jour parfaitement clair » à Bratislava, en particulier sur la coopération énergétique et la transition numérique.

« Il convient maintenant d’établir un agenda pour Bratislava qui indique clairement que nous sommes déterminés à réagir ensemble face aux faiblesses auxquelles nous faisons face », a-t-elle poursuivi. AA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *