Taxis de Bruxelles en grève contre le plan Taxi du Ministre socialiste de la Mobilité

Les taxis de Bruxelles ont décidé cet après-midi de partir en grève improvisée.

En effet, le plan Taxi du ministre de la Mobilité Bruxelloises Pascal Smet (SP.A) ne va pas dans le sens des attentes des taxis.

Ni une ni deux, les taximen prennent le volant et bloque la petite ceinture au niveau de la commune de Saint-Josse-ten-Noode.

La circulation fortement perturbée à partir de 15h n’a évidemment pas fait que des heureux.

Les tunnels Leopold II et Rogier ont complètement été interdits à la circulation en plein rush de sorties des bureaux. Même les réseaux De Lijn et Stib ont été impactés.
En cause, une circulaire envoyée aux chauffeurs qui ont demandé leur dû auprès de leur direction qui leur ont signifié qu’il s’agissait bien là d’un projet au stade embryonnaire.

Le socialiste Pascal Smet ne l’entendait pas de cette oreille et a expliqué aux taxis qu’il restait ouvert à une éventuelle concertation sans évoquer une quelconque marche arrière.

Une seconde réunion était prévue le 3 mai et celle-ci a été reportée au 13 mai car le secteur des taxis doit soumettre une série de questions et interpellations.

Enfin, il faudra en cas de mésentente avec les cabinets ministériels à d’autres actions de manière clairsemée dans les jours à venir à Bruxelles.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *