“La patrie vous est redevable”

– Le Premier ministre turc a longuement témoigné à l’Assemblée Nationale de l’incroyable courage affiché par les citoyens turcs face aux putschistes de l’organisation terroriste FETO.

Yildirim aux citoyens: "La patrie vous est redevable"

AA – Ankara – Tuncay Çakmak

Le Premier ministre turc Binali Yildirim a déclaré, en s’adressant aux membres de FETO : “Plus vous serez des traîtres, plus nous serons des héros”.

Le Chef du gouvernement turc s’exprimait, samedi, à la Grande Assemblée Nationale de Turquie, lors d’une session extraordinaire à l’occasion du premier anniversaire de la tentative de coup d’état repoussé du 15 juillet 2016.

“Si nous pouvons encore nous réunir ici, c’est grâce aux 250 martyrs que nous avons perdus et aux 2193 blessés de ce soir-là. La patrie vous est redevable. Le 15 juillet est le jour où des Turcs “fous” ont écrasé des chars. C’est le jour où un peuple a écrasé une tentative d’invasion du pays sans qu’il ne soit muni d’aucune arme dans les mains. Ce peuple a montré au monde entier comment on devient une nation, comment on défend sa patrie. Le 15 juillet est le jour où la volonté du peuple n’a pas été prise en otage alors que le symbole de cette volonté (le parlement) était bombardé”, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a longuement témoigné de l’incroyable courage affiché par les citoyens turcs face aux putschistes de l’organisation terroriste FETO.

“La nuit du 15 juillet, nous avons vécu la plus grande des trahisons. Mais nous avons aussi vécu la plus belle des épopées. Notre Prophète avait dit à son compagnon Hamza, ta marche fait peur à la mort. Cette nuit-là, mon peuple était comme Hamza. Il a encouragé ses amis et fait peur à ses ennemis”, a-t-il poursuivi.

“Vous ne connaissez pas assez le peuple turc : plus vous serez traîtres, plus nous serons des héros. Plus vous voudrez nous diviser, plus nous serons frères”, a-t-il encore ajouté, s’adressant aux membres de FETO et autres groupes qui voudraient la fin de la Turquie.

Binali Yildirim a également salué l’unité et la solidarité mises en avant la nuit du 15 juillet par tous les députés et partis politiques présents alors à l’Assemblée.

“Nos députés ont mis de côté leur étiquette politique pour défendre notre démocratie et notre pays. Ils n’ont pas abandonné le parlement qui était bombardé. Ils n’ont pas abandonné le symbole de la volonté du peuple aux traîtres”, a-t-il rappelé.

Pour le Chef du gouvernement, la nuit du 15 juillet 2016, la République de Turquie a été totalement unie avec son peuple, l’Etat et son armée.

“Malgré cette réalité, certains ne perdent pas l’espoir de voir la Turquie s’effondrer. L’Armée turque est aujourd’hui plus puissante qu’avant le 15 juillet 2016. L’Armée turque est l’armée du peuple turc. La Turquie est un pays composé de toutes les croyances, de toutes les religions et de toutes les ethnies”, a-t-il dit.

Binali Yildirim a conclu ses propos en saluant une nouvelle fois la mémoire des martyrs du 15 juillet, tout en souhaitant que la Turquie ne connaisse plus jamais ce genre d’évènements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *