Deliriom Jet Set Club : le succès du concert de Baha sur toutes les lèvres

Quand on parle de Jet Set, Soner Cil cligne des yeux.

Après le concept de « Bogossitude », on peut largement dire que le concept de « Cillitude » peut prendre son vol. Un mélange d’audace, de courage, de dynamisme et d’actions définissent Soner Cil. Quand il a une idée en tête, il n’hésite pas une seconde pour foncer à l’instar des obstacles. Rien n’arrête cet homme d’affaire qui est connu du monde de la nuit. Ayant déjà signé un énorme palmarès de concerts et soirées à Bruxelles et alentours, Soner garde sa tête sur les épaules et se définit comme un personnage dont l’humilité n’a jamais dérogé au caractère.

Par ailleurs, dans son sillage, n’oublions surtout pas Ayhan Cinar ! Le concert de Baha a été une réelle réussite conjointe pour laquelle les expertises des deux initiateurs ont joué un rôle fondamental. Ayhan Cinar, gérant de Cotton Club, est aussi estampillé un produit pur du monde de la nuit et il ne manque pas une occasion pour organiser des évents à tour de bras dans son établissement.

Le duo ainsi formé, le phénomène Baha n’a été qu’un tour de passe-passe. La petite salle « Yeni Yasam » a subi pour l’espace de la soirée une transformation méconnaissable. Jeux de lumière, tables hautes, bougies, ventilateurs, paillettes, hôtesses d’accueil, sorteurs, lasers et même barbecue à l’extérieur bref tout est prévu pour faire décoller l’audience Jet Set de la soirée.

Les invités huppés, venus en nombre n’ont pas eu l’ombre d’un doute quant à la réussite et l’ambiance de feu orchestrée aux rythmes des chansons de Baha.

Baha, un artiste complet, était à l’origine un joueur évoluant à la ligue professionnel turc, notamment au club de Galatasaray. Il redirigea sa carrière professionnelle pour s’adonner à son dada préféré qui était aussi la musique depuis son plus jeune âge. C’est d’ailleurs un gros point commun que l’artiste partage avec le maître de soirée Soner Cil et son acolyte Ayhan Cinar.

En effet, indépendamment du fait d’être des organisateurs hors pairs, ils sont aussi tous les deux investis dans le club de foot qui a un fameux vent en poupe pour le moment ; le FC Saint-Josse. Le sympathique président du club Hasan Salar et son équipe se positionne à la pole position de leur championnat provincial.

Baha, muni de sa guitare, a fait valser, danser, sautiller et surtout rêver les invités Guest qui ont évidemment eu plein les yeux.

Enfin, la soirée a même été l’occasion pour Efe Alaz de demander la main de sa dulcinée Betul sur le podium sous les applaudissements nourris de l’audience. Le chanteur Baha leur a dédié une chanson d’amour donc un slow sur le podium qui a marqué un moment d’antan pour les deux tourtereaux.

Chapeau bas aux organisateurs hors pairs et continuez dans le couloir de la « Cillitude » !

Erkan Ozdemir / La Manchette

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *