Interdiction de l’abattage rituel à Bruxelles : l’échevin molenbeekois Ahmed El Khanouss (cdH) ne vote pas !

L’information fraîche vient de tomber comme un couperet.

Le téméraire premier échevin de la commune tant décriée de Molenbeek s’abstient lors du vote de l’interdiction de l’abattage à domicile.

En effet, le débat au sujet de l’interdiction de l’abattage à domicile a pris une tournure plus vaste et le propos s’est très vite métamorphosé en un débat sur l’interdiction générale de l’abattage rituel.

Dans ce contexte, Ahmed El Khanouss n’est pas le seul réticent. Les membres du PTB, de la N-VA, du Vlaams Belang et la cheffe de groupe PS ont aussi rejoint le groupe des abstentionnistes.

Le débat très controversé a provoqué quelques tensions au sein des rangs parlementaires notamment pour Ahmed El Khanouss qui ne comprend pas ce deux poids deux mesures quant à l’abattage rituel donc des ovins et bovins.

Une différenciation dans l’intérêt porté au mouton a clairement contribué à cette agitation politique qui risque encore de faire couler beaucoup d’encre.

Accessoirement, l’ordre du jour originel était l’interdiction de l’utilisation des poneys sur les champs de foire de Bruxelles. Cette proposition va même jusqu’à interdire l’exploitation de « chevaux nains » dans un environnement bruyant et dans des conditions de Bien-être connues dans le cadre limité d’une fête foraine.

Enfin, l’interdiction de l’abattage à domicile a quand même été voté par les parlementaires et cela ne faisait évidemment pas l’ombre d’un doute.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *