Emir Kir interpellait en 2013 sur l’insécurité du Pont Van Praet ; 5 ans après, rien n’a changé !

Kir, alors Secrétaire d’Etat à la Région de Bruxelles-Capitale, a interpellé la Ministre Brigitte Grouwels, Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée des travaux publics et des transports.

Brigitte Grouwels, qui rempile sa fonction de Ministre du Gouvernement de Bruxelles depuis, n’a pas fait évoluer grandement la situation.

En effet, le point culminant de cette requête déposée à l’époque était déclenché par la mort de 4 jeunes de 20 ans. Tout le monde se souviendra du drame du 18 avril 2009 dans lequel 4 familles bruxelloises étaient endeuillées par la perte de leur fils.

La voiture dans laquelle les jeunes se trouvaient avait chuté du pont Van Praet pour atterrir mortellement en contrebas. L’absence de parapet et de garde-fou avait été fortement critiquée.

A l’époque déjà, la Ministre répondait à l’interpellation en disant qu’il y aurait la réalisation d’un rond-point devant le centre commercial ‘Just Under the Sky’.

Entre temps, beaucoup d’encre a coulé et le centre commercial désormais appelée « Docks Bruxsel » a vu le jour mais la situation infrastructurelle autours du centre n’a pas beaucoup changé.

Au contraire, l’improvisation d’un rond-point élucubré de manière indécise pour les navetteurs à l’heure de ses lignes n’arrange quasi rien à la situation de naguère.

Voici l’interpellation de Kir faite le 12/06/2013 au Parlement Bruxellois à Brigitte Brouwels.

« – Vous avez pris connaissance du drame qui a frappé quatre familles bruxelloises le 18 avril dernier, lors de ce dramatique accident du pont Van Praet dans lequel quatre jeunes d’une vingtaine d’années ont perdu la vie. Ce fait divers pose la question de la sécurité de nos infrastructures routières. Avec 13 jeunes tués sur les routes par an et par million d’habitants, la Belgique est, selon Touring et le rapport de la Commission européenne sur le nombre de jeunes victimes de la route en 2011, le plus mauvais élève d’Europe occidentale.

Le pont Van Praet est un passage dangereux qui n’offre pas assez de garantie concernant la sécurité des usagers, qu’ils soient piétons, utilisateurs des transports publics ou automobilistes. Trop d’accidents ont encore lieu dans cette zone. Ainsi, un autre accident impliquant un véhicule de transport en commun circulant non loin du pont est encore survenu après l’incident du 18 avril. Il en va de même pour la chaussée de Vilvorde, axe utilisé, entre autres, par les navetteurs. La Région doit améliorer l’infrastructure à cet endroit de la capitale afin d’assurer davantage la sécurité de nos citoyens. Si nous devons appeler à la prudence et au strict respect du Code de la route, il nous faut reconnaître par ailleurs que ce n’est malheureusement pas la première fois que le pont Van Praet est le lieu d’un accident grave. La rambarde n’a pas joué suffisamment son rôle dans plusieurs cas d’accident.

Vos services ont-ils fait état d’un manque de sécurité sur le Pont Van Praet ?

Allez-vous mener une étude afin d’améliorer la sécurité des usagers de celui-ci ?

Disposez-vous d’un bilan au sujet des ponts qui posent problème en termes de sécurité à Bruxelles ?

Quel est le budget alloué à la sécurité des ponts dans la capitale ? Enfin, votre administration se coordonne-t-elle avec la police et l’état fédéral pour améliorer la sécurité sur les ponts bruxellois ? »

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *