La Culture belgo-turque mise à l’honneur par La Manchette et Bruxelles Korner

Comme déjà écrit dans l’article « teasing », l’affiche était sans précédent. Pas moins d’une quarantaine de personnalités issues des mondes artistique et culturel de la communauté belgo-turque.

Le rendez-vous était donné ce 1 er mai. La date n’était pas choisie au hasard eu égard aux festivités liées au jour chômé du travail.

Le symbole n’était pas anodin. Ce combat du mouvement ouvrier pour obtenir notamment la journée des huit heures devait servir aux ouvriers d’ainsi s’adonner à d’autres activités après la période professionnelles. Donc, en substance, il s’agit ici entre autre choses d’activités culturelles et artistiques.

Kadir Duran (Bruxelles Korner) a été l’initiateur principal de ce concept de réunification d’artistes de tous bords. La Manchette, Bruxelles Korner et Yenivatan ont porté le sujet au devant de la scène. Un énorme manque de réunification de tous les talents, parfois cachés, de personnes de la communauté turque, doit s’opérer de manière impérative. C’est dans ce but que les médias en question ont décidé de s’attaquer prioritairement à ce sujet d’une importance capitale.

Du monde diplomatique, la Consule Générale de Turquie à Bruxelles, la très dynamique Dilsad Kirbasli Karaoglu et son époux Adem Karaoglu ont ainsi représenté la haute instance turque à cette soirée.

Du monde artistique, il y avait notamment Kadir Duran, Ilona Baranovska, Sabit Karahisarli, Kader Sevinc et tant d’autres.

Ilona Baranovska a étonné avec ces dessins dont le but est d’envouter le visiteur à travers des traits tracés de manière centripète ou centrifuge dépendant de l’angle de vue.

La photo était aussi mise à l’honneur notamment celles prises par Umit Cebi qui a immortalisé des instantanés en voyage.

Du monde de la musique, Bekir Gurbuz, Bulent Gök, Ismail Erdogdu et Emine Tokail ont mis l’ambiance dans la salle à travers des rythmes tantôt nostalgiques tantôt « Rock ‘N Roll ».

Du monde littéraire, les poètes Hakiki Kabakci, Kamil Sayin et Abdil Goktekin ont enchanté les oreilles de toute l’audience par des poèmes-satires de l’immigration. Ces textes ont un sens particulier au vue des différentes aventures vécues par les vagues migratoires de première génération en Belgique (dont turque et marocaine).

De monde politique, l’échevin des Sports de Schaerbeek Sait Kose et l’échevin de la Culture Sadik Koksal n’ont rien manqué de ce panel alléchant. Les députés régionaux Sevket Temiz et Hasan Koyuncu étaient présents malgré un agenda hyper-chargé en lien avec le 1 er mai. Les députés fédéraux Emir Kir et Veli Yuksel ont aussi fait le déplacement.

Au niveau local, la conseillère communale Done Sonmez, accompagnée de sa bande filles, était aussi présente pour l’occasion.

Les plaquettes ont été attribuées à chaque compétiteur sans distinction.

La soirée s’est soldée par de la musique et un verre de l’amitié.

Erkan Ozdemir / La Manchette

One thought on “La Culture belgo-turque mise à l’honneur par La Manchette et Bruxelles Korner

  • mai 2, 2018 at 22 h 58 min
    Permalink

    Basta Kadir Duran olmak uzere tüm katilimcilari tebrik ederim .

    Yasar

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *