Schaerbeek : la fête de la Jeunesse et du Sport, édition 2018 reste une réussite signée Kose !

Comme déjà évoqué dans l’article de « teasing », la « fête de la jeunesse, de l’enfance et du Sport » a encore mobilisé les foules pour cette édition 2018.

L’échevin des Sports Sait Kose, protagoniste principal du ce projet, introduit le sujet par :

« Malgré le temps maussade, nous avons quand même une foule énorme qui assiste à ce festival. Aujourd’hui, place donc à la musique et au festival ! »

En effet, quelques centaines de personnes se sont rendues au parc de la Jeunesse et aussi au Crossing afin de partager deux passions : le foot et la musique.

Donc, deux sites principaux constituent ce festival :

  • Stade du Crossing : un tournoi de foot de vétérans constitué de 12 équipes qui s’affrontent de manière amicale en vue de la coupe de la « Jeunesse et Sports 2018 »
  • Parc de la Jeunesse : le festival avec un grand podium duquel le groupe « Eylul » a réalisé un véritable concert à ciel ouvert pour le plaisir de tous

Des stands de grimage, des châteaux gonflables, des toboggans géants, des trampolines ; bref tout est mis en œuvre pour faire profiter les plus petits. Mais les plus grands aussi pouvaient participer avec la mise en place de danses « country ».

Quand à l’exercice de la danse du ventre, les enfants n’ont pas hésité de montrer le bout de leur ventre pour s’adonner aux plaisirs de la gesticulation orientale.

Le spectacle des « clowns à échasses » faisaient pétiller les yeux des bébés et enfants en bas âge. La fête des mères n’est pas oubliée non plus et des roses blanches ont été offertes par l’échevin.

Le groupe folklorique « Dillere Destan » de Dilek Cil et Orhan Demir a, comme à l’accoutumé, fait « se trémousser du derrière comme une cigale » toute l’audience présente.

Le groupe « Eylul » s’est chargé de l’aspect de l’euphorie olfactive. Effectivement, cette année, la note musicale mettait à l’honneur la Bulgarie. Onursal Ozokcu s’est chargé de mettre en pratique les cours de bulgare qu’il a pris pour présenter un répertoire plus slave que d’habitude.

Par ailleurs, un groupe folklorique dédié aux danses bulgares était aussi présent pour accompagner les rythmes de Sofia.

A côté de cela, sur le gazon connexe, 12 équipes continuent de s’affronter. L’échevin Kose a même dû mouiller le maillot avec différentes équipes. Cette année, « La Couronne » reste le leader de ce tournoi et garde le titre.

De belles séquences sportives ont été exécutées pour le plaisir des yeux. Le foot reste de bonne qualité malgré le fait qu’il s’agit d’une coupe de ‘vétérans’.

L’équipe de Mahmut Korkmazer « FC Anatolie » a été d’une bonne qualité offensive mais malheureusement les contre-attaques ont eu raison de cette équipe constituée d’une bande de potes. Le président Mahmut Kokmazer se dit tout de même satisfait de ses joueurs.

Finalement, sur l’invitation de l’échevin Kose, toutes les équipes ont pu partager un moment de convivialité au parc de la jeunesse où le festival battait toujours son plein. Un verre de l’amitié a clôturé l’après-midi.

Erkan Ozdemir / La Manchett

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *