La « Félicité » (Saadet) continue d’offir ses ‘iftar’ aux réfugiés du parc Maximilien

Saadet (le parti Félicité), dans un souci continuel d’aider son prochain, a encore offert l’iftar aux plus démunis

Le modus operandi est très simple ; le chargé de relations publiques de l’asbl belge Saadet, Yassin Alp se rend au parc Maximilien et s’occupe d’inviter 80 à 100 réfugiés politiques afin de manger au restaurant.

En effet, le restaurant « Ziyafet » de la chaussée d’Haecht a encore une fois ouvert ses portes à une salle totalement comble de réfugiés ce lundi 11 juin 2018.

Après investigations auprès du responsable de la communication au niveau européen Besim Ozisik, nous pouvons clairement rapporter qu’il s’agit ici de tout simplement offrir un dîner aux plus nécessiteux mais au même piédestal que tout quidam.

« En tant que Saadet, notre objectif est de sortir les réfugiés du carcan exécrable du parc très en vogue. En effet, sortir ces pauvres gens des conditions sanitaires déplorables du parc est notre principal dessein. Les pressions policières, le fait de manger à l’abri d’un arbre à même le sol avec femmes et enfants sont devenus une sorte d’habitude pour eux. C’est la raison pour laquelle, des actions méticuleuses de ce genre rendent un minimum de dignité à travers une activité restauratrice. Les femmes, enfants et tous les invités de Yassin Alp sont accueillis avec le respect nécessaire. Nous sommes donc en tantinet soit peu une échappatoire ou une bulle d’oxygène d’un soir.

Enfin, le mois du Ramadan impose à tous musulmans de réagir de la sorte, sans quoi le jeûne n’est pas pris dans un processus de end to end. » nous explique Besim Ozisik.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *