Mondial 2018 ; l’écran géant à Saint-Josse : “Waar is da feestje, in Sint-Joost is da feestje”

“Waar is da feestje, in Sint-Joost is da feestje”. Voila, comment on pourrait facilement résumer la soirée passée à la place Saint-Josse en visionnant le match incroyable d’un Belgique-Japon interminable.

Emir Kir, le bourgmestre de la petite commune tennoodoise n’a pas hésité une seconde en prenant connaissance de la météo extrêmement chaude annoncée depuis quelques temps.

Il mobilisa les forces de l’ordre, l’aménagement en toute sécurité de la petite place St-Josse et le personnel adéquat afin que tout se déroule pour le mieux.

Il est bien référence ici d’un des hobbies préférés du svelte mayeur, j’ai nommé le foot !

Le tournoi mondial, prenant désormais crescendo des couleurs tricolores à l’effigie de la Belgique, est suivi de très près par Kir qui n’en manque pas une miette.

Et, de savoir que la Belgique avait accédé aux 8 èmes de final était une raison suffisante pour déployer les gros moyens in extremis.

La place St-Josse était noire de monde aujourd’hui. Chercher une place assise aux abords de l’écran géant était comme « chercher une aiguille dans une botte de foin. »

Autant dire tout de suite, pouvoir gérer la présence d’environs 1.000 personnes mobilisées autours d’une diffusion en plein air urbain relève de la haute voltige.

Enfants, parents, couples et même riverains dînant sur le balcon tout en regardant le match par-dessus la balustrade ; bref des images cocasses édulcorées à la sauce tennoodoise.

L’issue du match ne faisait dès lors plus aucun doute. Autant de monde envoyant d’aussi bonnes ondes en même temps ne pouvaient évidemment pas se passer d’une belle victoire.

Mais, cette consécration s’est faite chahutée et finalement le public surexcité a pu assister à une « success story » bien “bleu blanc belge.”

Par ailleurs, le bourgmestre Kir a fait une allusion aux petits commerces locaux qui profitent forcément de cette affluence hors du commun routinier afin de profiter un maximum d’un bon chiffre d’affaire d’opportunité.

Enfin, Kir adresse le rendez-vous à tout public pour l’affiche inespérée des belges en quart de finale face au Brésil.

« Tout le monde est bienvenu sur la place Saint-Josse afin d’envoyer un maximum de bonnes ondes à nos joueurs favoris», termine Emir Kir de répondre sous les acclamations « Waar is da feestje, hier is da feestje ! » scandées par le public rassasié par cette soirée.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *