BIF : la Fédération Islamique de Belgique condamne vivement l’agression perpétrée à

La Fédération Islamique de Belgique condamne vivement l’acte de violence perpétré contre une jeune musulmane de 19 ans à Anderlues ce 2 Juillet 2018 et espère que des mesures nécessaires seront prises pour que justice soit faite.

Alors que la discrimination est inacceptable dans une société où la liberté religieuse existe dans le cadre des droits fondamentaux, une nouvelle limite est malheureusement franchie par l’exposition d’une jeune femme à des abus physiques dûs à sa religion et au voile qu’elle porte.

Ces délits doivent être lourdement jugés non seulement pour le caractère violent de l’acte mais aussi pour la motivation raciste.

L’arrachage du foulard et des vêtements ainsi que la scarification du visage et du torse de cette jeune fille ont profondément touché la communauté musulmane et surtout les femmes musulmanes la suite de l’incident et afin de trouver une solution durable, la source du problème devrait être impérativement trouvée.

Depuis des années, une attitude négative vis-à-vis du voile existe en Belgique. La rhétorique discriminatoire des politiciens à propos de l’islam, l’interdiction du port du voile dans les écoles, sur les lieux de travail et dans les bureaux gouvernementaux, renforce cette attitude négative envers le voile en Belgique.

Tant que le voile et les femmes musulmanes sont montrés comme une menace, la violence morale et physique sera inévitable. Dans ce contexte, trouver une solution à la question du voile doit être la première étape à franchir.

Les femmes musulmanes sont à juste titre concernées et ont un sentiment de peur dû à cet abominable incident.

Comme tout citoyen vivant en Belgique, les femmes musulmanes portant le voile ont également le droit de se sentir en sécurité et de se trouver en sécurité dans la rue.

L’Etat est responsable de la protection de ce droit.

Cet événement est également une leçon importante pour la société dans laquelle nous vivons.

Si nous ne voulons pas que ce type de violence se normalise dans la société de demain, cet événement ne devrait pas être pris à la légère aujourd’hui. Il doit être résolu avec détermination et des précautions doivent être prises.
La Fédération Islamique de Belgique souhaite ainsi prompt rétablissement à cette jeune fille et sa famille. La fédération assure qu’elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour cette jeune fille tant du côté psycho-somatique que sur les aspects légaux.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *