L’ Eid Kebir 2018 : Le conseiller schaerbeekois Emin Ozkara fait le forcing !

Le conseiller-député enchaîne et n’arrête pas le travail communal et parlementaire au sujet du l’Eid El Kebir. Voici, encore une de ses questions écrites sur ce sujet tant décrié par la communauté judéo-musulmane :

En date du 31 mai 2017, lors du Conseil communal, je relayais des questions posées par des résidents de notre commune en ce qui concerne l’abattage des animaux et la fête du sacrifice 2017, aussi appelée Eid El Kebir.

Force est de constater que malgré les années qui passent et malgré le fait qu’il soit clairement établi que l’Abattoir d’Anderlecht ne puisse accueillir le surplus de bêtes lors de des fêtes religieuses, il n’existe toujours pas, dans notre si belle et diversifiée commune, un site d’abattage fixe et agréé supplémentaire qui puisse accueillir des bêtes pour qu’elles soient abattues dans le respect des croyances et traditions musulmanes ou juives.

Force est de déplorer que d’après mes informations et au regard du fait qu’aucune mesure concrète n’est prise par les Autorités publiques pour développer les capacités de l’abattoir d’Anderlecht, la fête du sacrifice 2018 risque de se dérouler comme celle de 2017, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas de site agréé pleinement fonctionnel et permettant l’abattage rituel sur le territoire de la commune de Schaerbeek.

Aujourd’hui, 1 an plus tard, j’aimerais savoir quelles sont les avancées réalisées depuis lors.

Je souhaiterais donc vous poser les questions suivantes :

  1. Comme l’année dernière, la Région et la commune ont-elles eu l’occasion de se rencontrer et de dialoguer au sujet de l’organisation de la fête du sacrifice 2018? Si oui, quand exactement et qui a participé aux rencontres? Quels ont été les conclusions, avis, demandes, recommandations dégagés suite à ces rencontres et/ou réunions ?
  2. Quels sont les contacts que vous avez pris en rapport avec cette fête ? Quels sont les retours? Y’a-t-il eu des contacts avec l’Excécutif des Musulmans de Belgique ? Si oui, quels sont les retours ? Si non, est-il prévu de contacter l’Excécutif des Musulmans de Belgique ?
  3. Des subsides pour la prochaine fête du sacrifice 2018 ont-ils été demandés à la Région par une structure privée, une asbl communale ou la commune elle-même? Si oui, quels sont précisément les montants accordés et à qui ? Dans la négative, pour quelles raisons les demandes de subsides ont-elles été refusées ?
  4. Un projet pour la fête du sacrifice 2018 a-t-il été soumis à la Région par la commune ou une asbl communale ? Une asbl communale a-t-elle été chargée d’organiser la fête du sacrifice 2018 sur le territoire communal?
  5. Quelles sont les mesures concrètes mises en place pour permettre à la fête du sacrifice 2018 de se dérouler dans les meilleures conditions ? Des possibilités de partenariats avec le tissu associatif ou d’autres communes ont-elles été envisagées ?
  6. Est-il prévu d’initier une étude de faisabilité pour la création d’un site d’abattage fixe et agréé implanté sur le territoire de la commune de Schaerbeek ?

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *