Schaerbeek : Que va devenir la place de la Reine !

Dans le cadre du tout nouveau programme de rénovation urbaine, des changements drastiques vont bientôt s’exécuter à Schaerbeek. Evidemment, cela ne fait pas que des heureux !

Le Contrat de Rénovation Urbaine (CRU) Brabant – Nord – Saint-Lazare est notamment un des petit blaze technique prêté aux futurs changements. Une des cibles de 1030 sera le quartier de place de la Reine !

En effet, désormais connue par ses incrédules visiteurs de l’est imbibés constamment d’alcool, la place de la Reine devait déjà depuis un bon bout de temps changer de cap et de vêtir d’une fourrure plus adaptée à sa réputation.

Plusieurs actions répressives ont déjà sévit dans les cafés bulgares de cette place afin de montrer une présence policière à cette zone que certains pourraient considérés comme zone de non-droit. Mais rien n’y fait, les allures de ce quartier reprend l’état de désordre initial tel un élastomère sans contrainte.

Le mauvaise gestion communale de la commune sur ce point resté noir jusqu’à présent ne fait pas l’ombre d’un doute dans le quartier nord schaerbeekois trop souvent oublié.

Toujours est-il qu’un coup de botte tardif arrive enfin ! Le fameux projet de revitalisation du quartier Nord 1030 va englober le Contrat de Rénovation Urbaine de la place de la Reine.

Des nouveaux logements sociaux dans une place totalement piétonnière, des logements pour étudiants des écoles supérieures toutes proches, un espace vert bref tout un tas de changements en mire sur un gros apport budgétaire régional.

Evidemment, la communauté turque de la fameuse Chaussée d’Haecht jouxtant ce méga projet devra une fois encore serrer les dents et voire même la ceinture.

Tout ceci aura évidemment un impact, supposé positif à terme, mais la teneur de celui-ci sera sans nul doute très néfaste pour certains commerces.

Un manque déconcertant de communication entre la commune et les personnes concernées d’éventuelles expropriations arrive déjà à la surface.

Dans l’attente d’obtention de plus amples informations, Schaerbeek utilise encore la très mauvaise période dite “électorale” afin de sortir des vieux dossiers déjà en cours depuis 2016 !

L’électorat “d’origine turque” encore une fois oubliée prendra t-il des mesures aux urnes ? La question est une fois encore sur le tapis !

E O / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *