Saint-Josse Eyad : Emir Kir répond aux questions des commerçants et de la jeunesse

Dans le cadre de la période électorale en vue des communales 2018, l’asbl Eyad (Maison de la Turquie) a organisé une séance d’informations en faveur des commerçants de l’axe Haecht-Méridien.

Il est vrai que dans l’asbl en cible n’a pas pour objectif d’être une plateforme de relais en faveur des commerçants.

Toujours est-il qu’il s’agit peut-être des prémisses, pour la énième fois, d’une tentative d’atrium (asbl de représentation des commerçants de la chaussée d’Haecht).

En effet, une demande très claire du côté des commerçants de cette chaussée va dans le sens de la création d’une telle représentation.

Emir Kir, invité en tant que bourgmestre de la partie de la chaussée qui l’intéresse, a répondu aux questions.

Dans un élan d’embellissement de la commune, Emir Kir a rappelé les principaux enjeux pour sa législature :

  • Réappropriation des espaces publics : ouverture de terrasses durant l’été, organisation d’activités locales, octroi de primes à l’embellissement des devantures commerciales
  • La propreté : acquisition de nouveaux véhicules dédiés à la propreté et de renforcement des équipes de nettoyage et d’agents constatateurs contre les incivilités et les dépôts clandestins, augmentation des corbeilles Vigipirate dans les endroits encore peu desservis, sensibilisation au civisme citoyen par des actions sporadiques de « Journées propreté »
  • La mobilité et la sécurité : présence physique des policiers en rue, mise en place d’un plan d’éclairage public, rénovation de trottoirs pour des déplacements aisés et en sécurité, amélioration de la politique de stationnement

Voici donc une esquisse des points discutés en consistance. Certains sujets comme la mobilité ont eu droit à de plus gros développement sur l’insistance des commerçants.

Dans ce cadre précis de stationnement, Emir Kir a rappelé la présence du parking privé de la rue Traversière méconnu du grand public.

En effet, ce parking est quasi vide malgré les plusieurs séances d’informations initiées par la commune. Selon les propos de Kir, ce problème crucial peut facilement être endigué par la connaissance de ce parking situé à 100 mètres de la chaussée commerciale.

Plusieurs autres enjeux ont été évoqués comme l’agrandissement des trottoirs de la chaussée en rendant la chaussée en sens unique. Evidemment, ce genre de projet de grande envergure doit être travaillé plus en profondeur et divers accords doivent être signés pour pouvoir le faire.

Une autre réunion enchainée s’est faite au café « Mustafa » situé à la place Houwaert investi par beaucoup de jeunes de Saint-Josse.

Là les sujets étaient fatalement tout autres :

  • La culture : l’accessibilité de tous les citoyens aux lieux culturels, la mise en place de projets intergénérationnels de vivre ensemble, la promotion de la culture et des traditions au cœur des quartiers
  • Le sport : la rénovation et l’entretien des toutes les infrastructures sportives, 300 € de chèques sport, l’égalité entre les femmes et les hommes, l’inclusion des personnes fragilisées, création d’une académie de sport.

E O / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *