Elections 2018 Schaerbeek PS : L. Onkelinx et M. Degrez exhortent leurs troupes à la soirée “Apero Rouge”

Lors de la soirée « Apéro Rouge » qui s’est déroulée ce mercredi 3 octobre, le PS Schaerbeekois a pris le taureau par les cornes et a énoncé les points de priorité pour lesquels la majorité sortante n’a pas mis le curseur à la bonne place. La soirée a eu séance au fameux bar « Bellagio » ayant pignon sur rue non loin de la place Liedts.

Une organisation bien rodée sous les bons conseils d’Ibrahim Donmez qui n’a pas laissé l’ombre d’une faille. Des éminents hommes d’affaires d’origine turque sur invitation privée par le conseiller ont fait le déplacement pour écouter les discours.

Les prises de paroles ont donc défilées une à une en commençant par la conseillère communale de la Cité des Anes, Laurette Onkelinx. Les sujets abordés par Onkelinx ont tourné autours des :

Pensions indignes du gouvernement MR/NVA
Energie : la facture d’électricité a augmenté et va encore augmenter
Gestion des soins de santé qui devient catastrophique
« Les gens veulent une rupture, donc croyez-y et le 14 octobre, imposez-vous autours de la table !» conclut par dire Laurette Onkelinx.

La tête de liste PS en vue des élections 2018 schaerbeekoise, Matthieu Degrez, érigé en modérateur de la soirée, a aussi pris la parole afin d’adresser un message fort aux membres de sa liste :

« Schaerbeek est riche de sa diversité et c’est cela que j’aime dans cette commune. Par contre, quand j’entends le bourgmestre Bernard Clerfayt dire que Schaerbeek va être le nouveau « New-York », il faut savoir qu’il avait entre-temps voulu d’un Schaerbeek comme nouveau « Saint-Gilles », et puis comme nouveau « New-York » puis comme nouveau « Hollywood ». Bref, il va toujours vers l’ouest et peut-être qu’il ira (comparer Schaerbeek) au Japon. En tous cas, il a une vision de Schaerbeek qui n’est pas celle des schaerbeekois, il ne s’adresse qu’à une certaine sociologie de la commune. Il ne parle que à un certain Schaerbeek bien précis. Ils (la majorité actuelle) sont en train de mener une politique qui consiste à chasser une partie de la population schaerbeekoise. Nous sommes donc la seule alternative pour arrêter ce processus. » introduit la tête de liste PS sur un ton solennel.

« Est-ce que les schaerbeekois vont mieux ? Non ! Il faut des schaerbeekois plus égaux, plus solidaires, mieux logés et plus mobiles. L’état des logements sociaux est innommable. Des gens vivent dans des conditions indignes et durant des années, cette commune n’a pas investi dans la réfection de ces logements sociaux car il ne s’agit pas d’une priorité pour eux. Tout ceci parce qu’ils ne visent qu’une certaine population et qu’ils s’en foutent des gens habitant dans ces logements sociaux. » conclut Matthieu Degrez sous les applaudissements de l’assemblée entièrement PS.

E O / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *