St-Josse perpétue la tradition mayorale en rendant hommage à Cudell et Demannez

Le Collège des Bourgmestre et Echevins de la Commune de Saint-Josse a adopté ce mardi 6 novembre la proposition d’attribuer les noms des deux précédents Bourgmestres de Saint-Josse à des places publiques.

L’hommage est donc rendu à Messieurs Guy Cudell et Jean Demannez. Ces derniers ont marqué de leur empreinte l’histoire de la localité. Dans cette perspective, la place sise au carrefour des rues de la Pacification, de l’Artichaut, de Spa et des Guildes se voit attribuée le nom de PLACE GUY CUDELL.

Sur base du postulat que Guy Cudell était domicilié rue de la Pacification n° 34, cette place portera donc le blase cet homme.

La place située au croisement des rues de la Limite et de l’Abondance, quant à elle, sera inaugurée en l’honneur de JEAN DEMANNEZ habitant de la rue de la Limite au n°14.

La commune se réjouit de l’avis remis par la Commission Royale de Toponymie et de Dialectologie le 19 août 2018 et adoptera définitivement celle-ci lors du prochain Conseil communal.

« J’ai souhaité, en tant que Bourgmestre, poursuivre la tradition à Saint-Josse de donner le nom à une place ou une rue aux anciens bourgmestres. Ce n’était pas encore le cas pour ces deux personnalités, ce sera chose faire cette année ! C’est une manière de rendre hommage à ceux qui ont marqué la vie sociale, économique, culturelle et politique de Saint-Josse » se réjouit le Bourgmestre Emir KIR.

Pour rappel, Guy Cudell s’est distingué à la fois comme un visionnaire et un homme de proximité. Nous retenons sa lutte incessante contre les discriminations.

Il fut pionnier en matière d’égalité de recrutement et de promotion des femmes, intégrées pour la première fois aux fonctions de la police locale. Il s’est lancé dans la politique d’intégration et de cohabitation comme personne n’avait osé le faire avant lui en tendant la main aux immigrés. Peu d’hommes ont été animés comme lui d’un tel esprit de justice et d’égalité. Guy Cudell est remarqué pour ces 46 ans de mayorat de 1953 à 1999, mais il fut également Député de 1954 à 1977, Sénateur ensuite, honoraire depuis 1985, Ministre des Affaires bruxelloises (1973-1974), Secrétaire d’Etat à la Région bruxelloise (1979-1980).

Jean Demannez, fort de son expérience en tant qu”Echevin (1978-1999) et député régional de 1989 à 2001, a ensuite assuré la relève au décès de Guy Cudell jusqu’en 2012.

Sa passion l’a mené à développer notamment les politiques culturelles et sportives avec l’ouverture de la salle de sport Lieds, mais aussi par le sauvetage de la Cité des artistes Mommen ainsi que la création d’un lieu culturel dédié au Jazz dans le cadre de la réhabilitation de l’ancienne gare de la chaussée de Louvain.

La Jazz Station, puisque c’est d’elle dont il s’agit, a vu se succéder de grands représentants du jazz de la scène belge et internationale dont Toots Thielemans, Sadi, Philip Catherine, Steve Houben, Michel Herr, Phil Abraham, Manu Hermia, Jean-Pierre Catoul, Aka Moon et bien d’autres encore.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *