Zone Bleue : une Histoire de “Haut et de Bas” de Schaerbeek !

Voici en gros, ce que zone bleue signifie à Schaerbeek :
“Zone bleue – rotation douce

Zones où la pression du stationnement est moins forte mais augmente en raison de la proximité de zones où le stationnement est réglementé par des horodateurs.

Le stationnement est autorisé au moyen du disque bleu (2 heures gratuites), de la carte de stationnement ou du forfait de stationnement de 4h30.

Horaires: du lundi au samedi de 9h à 21h sauf contre indication sur la signalisation en place.”

Par contre, quand on lit la définition de cette même zone sur le site de parking.brussels, on nous apprend que :

Zone bleue

la zone de stationnement résidentielle par excellence. Elle est gratuite moyennant l’apposition d’un disque bleu de stationnement pour une durée limitée.”

Dans un premier temps, revenons à la définition initiée par l’administration de la Cité des Anes.

La pression du stationnement est moins forte mais augmente en raison de la proximité de zones où ailleurs il faut sortir le sou pour se garer.

En revanche, quand on voit cette carte prise du site de la commune de Schaerbeek, on remarque que la zone de stationnement du haut de Schaerbeek est quasi toute bleue !

Sur cette carte, nous pouvons clairement constater une franche et nette différence entre le haut et le bas de Schaerbeek. La ligne de démarcation est le boulevard Lambermont qui divise, en effet, ces deux parties de la commune.

La seule et unique “Zone Rouge” du haut consiste en un tronçon de la Chaussée d’Helmet et la rue Richard Vandevelde (haut de Schaerbeek).

Or, si on reprend la définition de Schaerbeek, la pression de l’unique zone rouge “Place Helmet” serait telle qu’il faut donc placer tout le reste du haut de Schaerbeek en zone bleue !

Afin d’être exhaustif, il faut aussi signaler que l’on peut aussi compter, mais sur les doigts d’une main, les quelques “Zones Vertes” (payantes sauf pour riverains) dans le haut de Schaerbeek.

Par contre, le bas de Schaerbeek ne compte aucune “Zone Bleue” ! En deçà de la ligne de démarcation (Lambermont) et dans la continuité du Parc Josaphat, plus aucun stationnement n’est gratuit !

Cette injustice serait peut-être explicable par le fait que la majorité des Schaerbeek habitent les quartiers populaires. Donc, le curseur du parc automobile constitué par les schaerbeekois est placé plutôt dans la bas de la commune mais comment expliquer ce poids deux mesures ?

Le stationnement du Haut serait-il favorisé par rapport à celui des quartiers populaires ?

Enfin, beaucoup de commerçants du Bas de Schaerbeek se plaignent de cette mesure qui les pénalise dans l’évolution positive de leur bilan financier.

En effet, leurs clients venant d’autres communes ne peuvent profiter de la gratuité temporaire de la fameuse “Zone Bleue” afin de faire des emplettes et de quitter les lieux sans devoir s’acquitter d’un ticket de stationnement. Tout le monde sait maintenant qu’un ticket plus valide ou aucun ticket est équivalent à une rétribution de 25 EUR pour stationnement non-valide.

Erkan Ozdemir / La Manchette

  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *