Dotation Royale : Pourquoi encore arrondir au millier supérieur ? +579 € d’arrondi ?

Précédemment, on avait pu déjà écrire que :

Selon le relevé de la Chambre, on peut rajouter à ces montants les frais correspondant aux dépenses de fonctionnement et de personnel. Ce qui nous ramène à :

  • S.M le Roi Albert II : 183.000 € + 778.000 € = 961.000 €
  • S.A.R la Princesse Astrid : 92.000 € + 242.000 € = 334.000 €
  • S.A.R le Prince Laurent : 92.000 € + 228.000 € = 320.000

Mais, ce que l’on pouvait lire dans le rapport de justifications du budget général des dépenses pour l’année budgétaire 2019.Le moins que l’on puisse dire est qu’il comprend des situations assez incohérentes dans le climat de tension actuelle.En effet, dans le tableau ci-dessus, nous pouvons reprendre les chiffres justifiés dans l’exploitation des domaines royaux.

Dans la section « Dotations et activités de la famille royale » et plus précisément dans l’activité 5 « Résumé des opérations concernant les domaines royaux (exploitation et entretien ordinaire) dans le budget de la Régie des Bâtiments », nous pouvons lire un chiffre assez dérangeant.

Ce budget est actuellement soumis au Parlement fédéral afin d’être valider.

Ajoutez à cela les frais de la Liste Civile du Roi de 12.267.000 € (246.000 € de plus qu’en 2018).

En revanche, l’arrondissement de la dotation de 578 € est difficilement justifiable.

3.061.421 € (525.739 € + 2.535.682 €) est le chiffre à prendre en considération.

Bon, après, il est vrai qu’avec de si gros montants, le pinaillage sur des arrondissements n’est qu’une petite goutte dans la mer.

Mais, avec l’actualité des « Gilets Jaunes » et la crise dans laquelle est plongée la majeure partie des belges qui n’arrivent pas à finir leur mois avec leur salaire, il s’agit là d’une énormité.

Surtout que l’arrondi n’est pas fait à l’unité supérieure mais au millier supérieur.

3.061.421 € devient dès lors 3.062.000 (en fait l’arrondi est même de 579 € contrairement à ce qui est indiqué).

Pour des questions de facilités de gestion, les chiffres ont toujours l’habitude d’être arrondis au millier supérieur.

Mais ce qui est certain, c’est que ces 579 € peuvent être utilisés de manière beaucoup plus adéquate dans le cadre d’une aide d’allocation à une personne nécessiteuse.

La question qui se pose dès lors est :

Quand le gouvernement actuel s’attaque aux petites mains qui perçoivent des petites allocations et que celles-ci sont aussi souvent soumises à une pression dégressive, pourquoi est-ce que le gouvernement maintient ses arrondis à d’aussi haut niveau ? D’autant plus qu’il s’agit ici de dotations royales et de gestion de bâtiments royaux ?

Erkan Ozdemir / La Manchette

source info : la Chambre

source photo : Fb Maélys Kamon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *