Place Liedts 1030 : Ibrahim Donmez veut une vision plus globale des instances !

Il faut enlever les œillères et voire de manière globale, ne pas faire et défaire !

« Il faut voir la chose de manière plus globale, une vision globale sur les aménagements actuels et futurs de cette place qui, est problématique pour le moins » débute d’emblée le conseiller communal schaerbeekois Ibrahim Donmez.

« Il s’agit d’un nœud parce que c’est une place qui est au sortir d’une grosse artère commerciale (brabant-zone de stationnement rouge). Donc :

  • Gestion régionale concernant les aménagements
  • Stationnement en compétence communale
  • Les aménagements futurs du métro à la station métro Liedts en concertation Région-Commune
  • Sans oublier, l’importance de la sécurité routière (décès de piétons, tracée des pistes cyclables car il faut sécuriser cela aussi car il faut protéger les cyclistes)

Or, il ne faut surtout ne pas rentrer dans le jeu du jet de la balle mais une chose est claire, c’est que pour une gestion de l’argent public, ce n’est ni utile ni rentable de faire des travaux puis de défaire ces mêmes travaux. Arrêtons d’utiliser cette zone sensible comme un laboratoire d’expérience ! Il y a une dépense inutile des deniers publics donc des citoyens ! » enchérit le conseiller communal Donmez.

Penser cette place intelligemment en concertation aussi avec la STIB !

« Donc, il faut penser ces aménagements intelligemment et surtout le chaînon manquant dans ce dossier épineux est de se concerter avec les premiers concernées à savoir, l’Atrium Brabant (Association des Commerçants de la rue de Brabant qui n’était au courant de rien, les riverains de la Place, aussi et surtout en accord très serré entre la Région Bruxelloise et la commune de Schaerbeek qui doit se charger de l’aménagement des places de stationnement !

Ibrahim Donmez, qui enfile entre temps sa casquette d’administrateur à la STIB, réplique aussi : « Au niveau des transports en commun, on garde toujours à l’esprit qu’on œuvre depuis 2009 en vue du mégaprojet de la « Station Liedts » et je profite d’ailleurs de l’occasion que je serai en étroite collaboration avec les associations et les commerçants afin de faire percoler l’évolution dans cette perspective.

Schaerbeek ne respecte pas l’Ordonnance de la Région : Une place perdue doit être remplacée !

Le point de discorde qui me chagrine le plus dans cette histoire est que, l’Ordonnance de Juillet 2014 de la Région stipule clairement qu’il faut recréer des places de stationnements perdus dans un périmètre de 300 mètres autours dudit réaménagement ! Or, Schaerbeek est clairement la seule commune qui ne respecte pas cette règle !

Les cyclistes, non plus, ne sont plus en sécurité sur cette place !

Je suis donc aussi critique quant aux aménagements pour les cyclistes lesquels débouchent encore sur une perte de zone de parking non-remplacée et ces pistes cyclables sont dessinées dangereusement dans une zone aussi dense et commerciale.

Cet aménagement ridicule est invivable par les riverains du quartier

Je suis submergé tous les jours par de commerçants qui se plaignent de cet aménagement ridicule. Mais pour être clair, il faut, un moment donné, passer outre le fait d’absolument définir un bouc-émissaire dans ce dossier, mais le politique doit travailler dans l’intérêt des gens ! Cette situation est invivable car en heures de pointes, la catastrophe est journalière.

J’invite à plus de concertation entre les deux instances de gouvernements !

Enfin, j’invite à beaucoup plus de concertation entre les deux instances et surtout de ne pas omettre de s’entretenir avec toutes les parties prenantes de la réalité du terrain. » termine par dire Ibrahim Donmez, conseiller communal et administrateur à la STIB.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *