Abattage rituel : Groen, MR et NVA font le forcing afin d’ interdire tout abattage sans étourdissement

La Commission “Environnement” du Parlement bruxellois a encore remis le dossier très controversé de l’abattage rituel sur la table.

A travers plusieurs propositions de loi, cette interdiction revient donc à l’actualité dans le but d’une totale éviction de tout abattage sans étourdissement. Le MR, la NVA et Groen se tiennent main dans la main dans cette perspective.

Annemie Maes (Groen) s’est farouchement opposée à la pratique de l’abattage sans étourdissement donc fatalement contre les rites musulmans et juifs. Nul n’est sans savoir que l’essence même du rite musulman de l’Aïd El Adha (ou El Kebir) repose sur le fait de sacrifier un ovin ou un bovin sans étourdir l’animal. La demande de cette première a même en ligne de mire : “une modification de la loi de 1986 relative à la protection et au bien-être des animaux, en ce qui concerne les méthodes autorisées pour l’abattage des animaux”.

La NVA, quant à elle, introduit une proposition de résolution (de Liesbet Dhane, Johan Van den Driessche et Cieltje Van Acheter) visant à respecter la réglementation européenne relative à l’interdiction de l’abattage rituel sans étourdissement dans les abattoirs temporaires. La NVA, fidèle à son populisme usuel, cible clairement les rites religieux dans leur action.

La proposition d’ordonnance du MR (Alain Destexhe, Dominique Dufourny et Marion Lemesre) dont l’intitulé est similaire à celle de le NVA a donc pour ambition d’interdire l’abattage rituel des animaux sans étourdissement préalable.  

La question qui se pose dès lors est que le droit constitutionnel de la pratique religieuse sera t-il mis à mal par ces 3 partis qui vont bientôt promettre monts et merveilles aux musulmans, juifs et autres en vue des élections législatives de 2019 ?

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *