Abattage rituel : Emir Kir jette aux orties les décisions prises contre les musulmans et juifs de Belgique

« Je soutiens pleinement le recours introduit auprès de la Cour Constitutionnelle de Belgique par le moyen du Conseil de Coordination de l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB).

Par ailleurs, je salue aussi la requête du même ordre engagée par le Consistoire central Israélite de Belgique (CCIB).

Tout ceci évidemment dans le registre de l’interdiction de l’abattage rituel qui a été mis en vigueur depuis le 1 janvier 2019 en Flandres et qui va intervenir à partir du 1er septembre 2019 en Wallonie. Celle-ci bafoue entièrement la liberté de culte pour les communautés juives et musulmanes de Belgique. » introduit de manière vive le sujet le député fédéral de St-Josse Emir Kir.

« Je voudrais aussi signaler que le Ministre-Président Rudi Vervoort, et la majorité régionale bruxelloise, ont déjà refusé de jouer dans cette mauvaise pièce de théâtre.

Le PS Bruxellois, notamment, a eu le discernement suffisant de bien comprendre que la liberté de culte est protégée par la Constitution et que la décision de la Cour de Justice européenne de mai 2018 confirme que l’abattage rituel est un droit constitutionnel de la Communauté musulmane. » embraye l’homme fort de 1210.

« N’oublions pas que la Cour de Justice Européenne avait préalablement réagi par rapport à une question préjudicielle introduite l’année passée par les associations musulmanes belges de Flandres dans le cadre d’une interprétation juridique de cette prise de décision le gouvernement flamand. » continue Emir Kir remonté face à l’inconsistance des prises de décisions régionales.

En effet, l’objectif de cette Cour Européenne, selon Wikipedia, est « de garantir la sécurité juridique par une application uniforme du droit communautaire dans l’ensemble de l’Union européenne » L’abattage rituel est protégé et donc fait partie de la liberté de culte.

« En cela, en Belgique, nous sommes dans un fédéralisme de 3 régions. Il y a donc une Région qui, aujourd’hui, est dans le respect du droit individuel des personnes. C’est la raison pour laquelle, je voudrais mettre à l’honneur le recours introduit par l’Exécutif des Musulmans ainsi que les communautés juives et musulmanes.

Enfin, je pense que ces instances représentatives ont des arguments solides afin que la Cour Constitutionnelle prête une attention particulière à ce dossier » solde l’interview Emir Kir de manière placide.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Une pensée sur “Abattage rituel : Emir Kir jette aux orties les décisions prises contre les musulmans et juifs de Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *