CdH Schaerbeek, Cédric Mahieu : “l’équilibre budgétaire moins important que les stratégies électorales?”

Dans un contexte où les finances schaerbeekoises se portent mieux après le travail accompli sous la dernière législature, on aurait pu s’attendre à ce que les arbitrages soient réalisés en début de législature. Or, l’impression qui prévaut dans ce plan, c’est que l’on desserre l’étreinte sur les dépenses courantes, là où le courage aurait dû conduire à maintenir ces dépenses corsetées pour conserver des dépenses de prélèvement pour provisions fiscales tout en se créant des marges sur les dépenses d’investissement.

La majorité schaerbeekoise a présenté son budget et son plan de gestion triennal pour les années 2019 à 2021.

Au niveau des dépenses d’investissement, lorsque l’on examine le plan pluriannuel, on ne voit pas bien quels sont les moyens qui sont mis en avant pour par exemple favoriser l’accélération de la réalisation du nouveau centre culturel dans notre commune ; on ne voit pas non plus d’accent mis pour accélérer la rénovation de notre piscine communale ou encore les aménagements physiques qui permettraient de consacrer dans l’espace public la volonté de mieux partager celui-ci et de respecter la norme du 30 km heures. Pas de trace non plus de la rénovation de la séniorie Brems, pourtant annoncée dans la note politique, ni du réaménagement de l’avenue Huart Hamoir. Enfin, nous ne voyons pas très clair sur les prélèvements pour des parkings souterrains ni, d’ailleurs, sur la volonté politique de faire advenir ce projet ou non, ni de l’endroit, ni de la manière…

En ce qui concerne les dépenses de prélèvement, leur baisse drastique nous parait de nature à mettre en danger l’équilibre budgétaire récemment retrouvé…

Le choix de diminuer de manière si importante les prélèvements permettant de constituer les provisions pour le contentieux fiscal est totalement déraisonnable. Rien que pour les deux contentieux principaux (RTBF/VRT et antennes téléphoniques), seuls 63 millions sont provisionnés pour un risque global de 80 millions. Soit un risque de 17 millions non couverts.

Une gestion prudente aurait voulu que l’on maintienne les provisions au niveau du Budget 2018 mais, ici, la majorité a décidé de jouer à la cigale sans avoir fini de faire la fourmi ! Prendre un tel risque financier est totalement irresponsable.

En pleine période électorale, elle propose donc plusieurs cadeaux : 6 millions en 3 ans pour la revalorisation du personnel, 1,5 millions de retour fiscal pour les schaerbeekois et 1,5 millions en subsides pour diverses associations.

L’équilibre budgétaire est d’autant plus en danger que le bénéfice attendu actuellement est minime : 10.000€ en 2019, 100.000€ en 2020 et 75.000€ en 2021. Il n’y a donc aucune marge de manœuvre en cas de coup dur !

Pour Cédric Mahieu, conseiller communal cdH, « Cette décision est dangereuse pour l’équilibre budgétaire de la Commune que celle-ci vient tout juste de retrouver. Prendre un tel risque financier est totalement irresponsable de la part de la majorité LB/ECOLO ! ».

L’Echevin du Budget nous assure que nous gagnerons certainement l’un des deux contentieux. Rien n’est moins sûr et rien ne permet de l’affirmer. Il s’agit d’un coup de poker dangereux pour le contribuable.

Schaerbeek a déjà souffert de 2 coups de poker hasardeux dans le passé : les chèques repas remplaçant la prime de fin d’année en 2003 (dont coût : 5 millions d’euros + 3,6 millions annuels pour le rétablissement de la prime) et la recapitalisation du Holding en 2009 (dont coût : 15 millions). L’équilibre budgétaire retrouvé avec peine mérite-t-il d’être mis en danger par un nouveau coup de poker ?

Le cdH appelle la majorité à la raison : une gestion prudente demande de diminuer les dépenses courantes afin de se créer des marges pour les dépenses en investissement ainsi qu’en augmentant les dépenses en prélèvement afin de rétablir les provisions à un niveau permettant de couvrir l’ensemble du risque en matière de contentieux fiscal.

Et Cédric Mahieu de conclure : « Il sera toujours temps de redistribuer une partie des provisions qui deviendraient non nécessaires suite à une victoire judiciaire de Schaerbeek. Le cdH a toujours tenu à ce que les Schaerbeekois, qui ont durement participé au rétablissement de l’équilibre budgétaire communal, soient récompensés. Nous pensons d’ailleurs que cela doit se faire en diminuant les centimes additionnels à l’IPP et en augmentant la prime BE HOME 1030 à 150 EUR. Mais cela ne peut se faire qu’après que nous soyons certains d’avoir remporté la bataille judiciaire. En choisissant de le faire sans attendre et avant les élections du mois de mai, Défi et ECOLO démontrent que leurs stratégies électorales sont plus importantes que l’équilibre budgétaire schaerbeekois ! ».

Cédric Mahieu, Conseiller communal cdH à Schaerbeek

source photo : fb Cédric Mahieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please select facebook feed.