Coordination des Sans-Papiers, Emir Kir :  » Ma commune continuera d’accueillir les sans-papiers ! »

« J’ai eu la visite de la Coordination des Sans-Papiers de Belgique à Saint-Josse. Je suis très honorée par cette entrevue très productive.

Ils ont d’ailleurs exprimé le fait que la Comme de Saint-Josse est la seule à mettre un bâtiment à la disposition des personnes qui essaient de se régulariser. Et, ils ont rappelé leur cahier de revendications, à savoir une régularisation des personnes qui sont sur le territoire belge.

Nous sommes évidemment extrêmement sensibles à cette question à 1210. Et, c’est d’autant plus vrai qu’actuellement, je confirme que depuis 4 ans et 4 mois, Saint-Josse met l’ancien bâtiment de « Parallax » à la disposition de ces personnes et tout se passe bien !

Nous n’avons relevé aucun problème dans le quartier et le voisinage. A plus forte raison, ils bénéficient aussi d’un soutien massif des commerçants et habitants qui leur apportent de quoi se vêtir, à manger et tout cela se déroule dans une synergie parfaite.

Plusieurs d’entre eux, au cours de ces 4 dernières années ont pu obtenir un titre de séjour. Aujourd’hui, je prends l’engagement dans ma commune que, tant que le gouvernement continuera sa politique de rejet des personnes voulant de régulariser, nous continuerons à mettre à disposition ce bâtiment.

Nous avons aussi pris l’engagement aujourd’hui de les aider à introduire leur demande de séjour en vue d’obtenir la régularisation.

Saint-Josse est une commune hospitalière pas seulement dans les principes mais aussi et surtout dans les faits à travers la mise à disposition de ce bâtiment communal. Mais, je suis aussi particulièrement fier des habitants et commerçants qui, au quotidien, mettent en exergue une solidarité sans précédent.

Ces personnes ont quitté leur pays pour des raisons liées à la guerre, à la famine ou des problèmes d’ordre politique. Je pense par conséquent qu’il est important non seulement d’écouter leur message mais d’aussi entendre et solutionner les problématiques.

La position du PS est claire : il faut une régularisation qui soit fait sur des faits qui sont :

  • individuels et selon des critères objectifs
  • l’obligation d’avoir une commission indépendante qui traite les dossiers
  • et la gratuité des traitements de ces dossiers à l’égard du parcours laborieux de ces personnes qui arrivent ici

Enfin et surtout, il faut absolument mettre fin à cette politique qui criminalise les étrangers sur le territoire. » a exprimé le bourgmestre Emir Kir.

Mamadou Diallo, porte-parole de la Coordination des Sans-Papiers :

Nous saluons la démarche du bourgmestre et on s’allie clairement aux actions entreprises d’Emir Kir.

La « Coordination des Sans-Papiers » a écrit aux 19 bourgmestres de Bruxelles afin d’obtenir la même mise à disposition d’un bâtiment comme déjà fait depuis 4 ans et 4 mois à Saint-Josse.

Ici, on salue clairement la tolérance du bourgmestre Emir Kir par rapport à la mise à disposition du bâtiment « Parallax » qui accueille pour l’instant un peu moins d’une centaine de personnes.

La rencontre dans la salle du Conseil a été très productive et la promesse afin que ces personnes obtiennent cette adresse a été faite.

Suite à l’annonce du bourgmestre Kir sur le fait qu’il ferait tout en sorte afin d’aider de manière efficiente les sans-papiers de « Parallax », l’assemblée présente à la salle du Conseil Communal a fait preuve de satisfaction par des applaudissements nourris.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *