Bernard Clerfayt : « Ben Weyts reconnait le mauvais travail de Jan Jambon et de Théo Franken »

Répondant aux syndicats de De Lijn, Ben Weyts désire déplacer les arrêts des bus sur la place Gare du Nord et plus au niveau -1 du CCN.

« Les syndicats et Ben Weyts reconnaissent à nouveau l’ampleur de la situation au CCN, à la gare du Nord », déclare Bernard Clerfayt, Bourgmestre de Schaerbeek.

« Cela fait des années maintenant que cela dure. Que les clients, voyageurs, commerçants, gestionnaires des sociétés de bus, riverains, fonctionnaires et autres utilisateurs de ces bâtiments implorent que l’on s’occupe de la situation.  Et les autorités fédérales n’ont jamais répondu de manière satisfaisante à la présence de nombreux migrants à cet endroit. Pas de ligne directive en matière de migration, pas de colonne vertébrale sur une politique migratoire digne et efficace, pas de Centre d’Accueil et d’Orientation et surtout… un abandon complet de la police fédérale des chemins de fer, une véritable désertion. La police fédérale sur Bruxelles a été affaiblie. Soit par incompétence, soit volontairement ! Les exemples de la police des chemins de fer et récemment encore des experts des Laboratoires, en sont des preuves tangibles.

La NVA voulait être exemplaire ? Elle a été profondément inefficace, et a mené une politique anti-Bruxelloise.  On retrouve des migrants sur des aires de parking vers la Mer du Nord ? Retour sur Bruxelles immédiatement. On distribue des Ordres de Quitter le Territoire.

Pour en faire des jeux de carte ? Lorsque Ben Weyts s’insurge, il s’insurge en fait contre l’échec des politiques de ses compagnons Jan Jambon et Théo Franken.

Peter De Crem et Maggie De Block pourraient-ils mettre fin aux politiques inefficaces de la NVA ? Il semble très tard. Puisse, bientôt, les Bruxellois juger de l’efficacité des élus NVA ou de leur intérêt pour notre ville ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *