Emir Kir : la place Rogier fera peau neuve avec ses hôtels !

« Avec Aldert Schaaphok (ndlr : le vice-président et directeur des opérations internationales) de la société Pandox, j’ai organisé cet événement pour permettre de présenter d’abord les grands projets de développements du « Crowne Plaza » et de l’« Hilton » de la place Rogier.

Un restaurant inédit du côté de l’ « Hilton » et du côté du « Crowne Plaza » l’extension avec de nouvelles chambres, 2.500 m² dédiés aux commerces, un restaurant panoramique au-dessus sont repris dans le cadre de cette nouvelle mouture de la place Rogier.

Il s’agit ici d’un projet qui a été accompagné par le « bouwmeester » de la Région bruxelloise, Kristiaan Boret et aussi d’un grand concours international remporté par un architecte.

On a aussi profité de l’occasion pour évidemment présenter des projets de la commune et de la Région : Place Rogier, Esplanade Madou, le lancement des travaux à Saint-Lazare avec le fameux « Marché du Nord » mais également l‘installation du commissariat de police et aussi l’extension de la commune directement dans le quartier.

Je pense qu’il est important, dans le cadre du réaménagement de nos quartiers de montrer l’approche globale initiée. Et aussi, de montrer qu’il s’agit d’un partenariat public et privé. C’est à travers le privé avec le secteur des hôtels dans lequel les pouvoirs publics investissent. Pourquoi est –ce si important d’être dans cette boucle ?

Parce que les partenaires privés sont des acteurs puissants sur le plan économique, social et culturel. Ces projets créent des emplois dans le domaine de la construction mais aussi des emplois durables dans le secteur très important de l’hôtellerie, la restauration et les centres commerciaux. C’est pour cette raison que ces projets doivent être accompagnés par les pouvoirs publics.

Et, puis ces aménagements d’espace public se consacrent à un principe que nous défendons à Saint-Josse mais aussi plus globalement à Bruxelles. Il s’agit du passage de la ville « Fonctionnelle » vers la ville « En partage », celle dont les espaces sont appropriés par les habitants et les usagers.

Il faut offrir à tous les habitants de la ville et aux habitants des espaces qui respirent avec des terrasses.

La Place Rogier a une vocation bien sûr locale mais aussi nationale et internationale ! » termine par expliquer Emir Kir, le bourgmestre de Saint-Josse.

L’actuel pôle hôtelier entre la Place Rogier et le jardin Botanique (commune de Saint-Josse) composé de deux 4 étoiles sera entièrement rénové et agrandi à partir de mai 2019 et jusqu’au premier trimestre de 2022 par la société suédoise de propriétés hôtelières Pandox.

Le premier projet concerne la rénovation complète de l’Hilton Brussels City, qui sera rebaptisé « Hotel Indigo » le 4 novembre 2019 prochain, une première à Bruxelles pour le label intégré au groupe IHG. Le second projet porte sur la rénovation et l’agrandissement potentiel d’un hôtel art déco cher aux Bruxellois, du Crowne Plaza « Le Palace ».

Sur le plan administratif, le projet architectural de l’extension est suivi par le Bouwmeester de la Région bruxelloise Kristiaan Borret. Le projet permettra la création de nombreux emplois qui seront destinés prioritairement aux bruxellois.

HILTON BRUSSELS CITY DEVIENT HOTEL INDIGO

Le Hilton Brussels City, rebaptisé Hotel Indigo le 4 novembre 2019 prochain, sera totalement réaménagé ainsi et ses façades complètement rafraîchies, incluant une façade verte orientée vers la place Rogier.

L’hôtel bénéficiera du label Indigo (intégré au groupe IHG), une première pour un hôtel bruxellois. Unique contrainte de ce label – au-delà de répondre aux critères d’un hôtel quatre étoile et plus – offrir une expérience en intégration directe avec l’environnement du bâtiment. La proximité immédiate de l’hôtel – tant physique que visuelle – avec le jardin botanique bruxellois, est apparue comme une source d’inspiration évidente pour l’aménagement tant des chambres que des espaces communs.

Au rez-de-chaussée, un espace de plus de 750m2. Baptisé SERRA, l’espace essentiellement constitué de structures en métal et de verre laisse la part belle aux plantes en tout genre, à l’image d’une serre. Moment d’évasion, il coupe le visiteur de l’agitation de l’hyper-centre en lui offrant une pause hors du temps. L’espace sera divisé en deux zones, un espace de restauration « slow food », à l’avant et un restaurant respectueux de l’environnement à l’arrière. Les deux lieux ont pour volonté de faire entrer le public extérieur dans l’hôtel.

  1. LE CROWNE PLAZA « LE PALACE » FAIT PEAU NEUVE ET PROJETTE DE S’AGRANDIR

Le projet de rénovation du Crowne Plaza « Le Palace » comprend tant la rénovation du bâtiment historique qu’un projet d’agrandissement via la construction d’une annexe sur la parcelle adjacente du bâtiment, sur une superficie totale de 4.300 m2.

Pour la conception de l’annexe, sur les 72 candidatures déposées, c’est celle du bureau milanais Onsitestudio – Piovenefabi (www.onsitestudio.it) qui a été retenue.

Le permis de bâtir a été déposé. Les travaux de rénovation du bâtiment et de ses 354 chambres seraient terminés au cours de l’année 2020. Sous réserve de l’octroi du permis d’urbanisme, l’ouverture de la nouvelle aile serait prévue au plus tard le courant du premier trimestre de 2022. La nouvelle capacité d’accueil de l’hôtel sera de 500 chambres entièrement rénovées.

Sur le toit de l’hôtel, accessible directement de la rue par un ascenseur, 400 m2 de verdure entièrement aménagée pour les clients de l’hôtel et le public extérieur, avec un skybar et un restaurant installé sur deux étages et couvrant 650 m2.

Le bar, avec une terrasse au cadre exceptionnel, comme une sorte de pavillon « plié» qui couronne le bâtiment et qui est légèrement éloigné du bord de celui-ci pour créer un paysage de terrasses et de balcons donnant sur le Jardin botanique, le gratte-ciel, la vieille ville et la place Rogier.

Au rez-de-chaussée, au coin de la place Rogier, un espace commercial de 250 m2 dédié à la restauration, distinct de l’hôtel quant à sa localisation, mais aussi quant à son accès sera probablement occupé par un concept de restaurant de renommée internationale.

Une des singularités et forces du réaménagement de l’hôtel Crowne Plaza « Le Palace », la construction d’une seconde Ballroom de plus 500 m2 et de 4 salles de conférences supplémentaires en plus de la Ballroom et de 16 salles de réunions existantes. La surface totale de réception de l’hôtel, comprenant le foyer et des espaces d’accueil, couvrira près de 2750 m2.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please select facebook feed.