Sevket Temiz : le libéro du PS Bruxellois aux multiples solutions !

Pour tracer un court historique sur le député régional Sevket Temiz, on peut d’emblée parler d’un homme politique de conviction.

« La conviction est la volonté humaine arrivée à sa plus grande puissance » écrivait jadis Honoré de Balzac.  Il est évident que ce député bruxellois a intégré cette maxime de la manière la plus adéquate possible.

Membre du Conseil communal de la Ville de Bruxelles depuis 2006, il n’hésite pas à mouiller son maillot sur le terrain très composite de la Ville de Bruxelles. Très souvent sollicité, il renseigne les citoyens sur des sujets très divers.

Ce n’est pas fini, il est aussi membre du Parlement bruxellois depuis 2014. A l’hémicycle, le travail est beaucoup ciblé sur le législatif pur.

Temiz s’en va en guerre sur des sujets dont les retombées sont très importantes en termes d’impact sur la vie des citoyens :

  • Accord de coopération de la COCOM (Commission communautaire commune) sur la mise en œuvre de la Convention de La Haye concernant la loi applicable, la reconnaissance, l’exécution et la coopération en matière de responsabilité parentale et de mesures de protection des enfants et du Règlement du Conseil relatif à la compétence, la reconnaissance et l’exécution des décisions en matière matrimoniale et en matière de responsabilité parentale.
  • Proposition de résolution relative à l’activation de la communauté métropolitaine de Bruxelles pour le développement d’une approche multimodale et interrégionale globale de la problématique de la mobilité à Bruxelles et dans son hinterland.
  • Projet d’ordonnance portant assentiment à l’accord de coopération du 17 juin 2016 entre la Communauté flamande, la Région wallonne, la Commission communautaire commune et la Communauté germanophone concernant la transposition dans la législation des prestations familiales de la directive 2011/98/UE du Parlement européen et du Conseil du 13 décembre 2011 établissant une procédure de demande unique en vue de la délivrance d’un permis unique autorisant les ressortissants de pays tiers à résider et à travailler sur le territoire d’un État membre et établissant un socle commun de droits pour les travailleurs issus de pays tiers qui résident légalement dans un État membre.

Bref, les compétences de ce député portent sur des thèmes à large spectre. Evidemment, quand un parlementaire est membre effectif ou suppléant de commissions telles que décrites ci-dessous, le travail législatif peut aller dans tous les sens.

  • Commission des Affaires sociales (membre effectif)
  • Commission de l’Infrastructure (membre effectif)
  • Commission de la Santé (membre suppléant)
  • Commission des Affaires économiques et de l’Emploi (membre suppléant)
  • Commission de l’Environnement et de l’Énergie (membre suppléant)
  • Commission spéciale consacrée à l’état des tunnels bruxellois (membre suppléant)

Ajoutez à cela, une quantité indécente de permanences au sein du parlement afin de dénouer les problèmes de citoyens demandeurs, Sevket Temiz se positionne comme un raz-de-marée de solutions en faveur de citoyens tant sur le législatif que sur les problématiques à gérer.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please select facebook feed.