Schaerbeek, Affaire Ecole N°1 : Michel de Herde et le mot de la fin

Voici, ce que l’on pouvait lire aujourd’hui sur les réseaux sociaux par la plume de l’échevin de l’enseignement de Schaerbeek Michel de Herde.

De l”épisode délicat de l’affaire de suspicion de viol non-avérée, l’échevin sort 8 réflexions :

Schaerbeek : école 1: huit réflexions:

1. S’attaquer à une école est une infamie, semblable aux pratiques des terroristes religieux qui y voient une résistance à leur volonté de soumission.

2. Le poison de la rumeur et de la diffamation est un venin puissant dans la bouche des hommes et des femmes politiques.

3. Réfuter les conclusions de la Médecine et de la Justice est une insulte à l’intelligence, à la séparation des pouvoirs et à la démocratie.

4. Le silence total de la Ministre de l’enseignement s’explique-t-il par sa proximité avec l’élu CDH qui a voulu déstabiliser cette école et partant la commune de Schaerbeek ?

5. Plus que jamais, nous construirons, pierre par pierre, l’école pour continuer à diffuser la lumière des connaissances aux nouvelles générations.

6. Merci aux enseignants et autres personnels des écoles, en particulier de l’école 1, pour leur formidable travail quotidien.

7. Merci à la police d’avoir protégé la plus belle des institutions de promotion sociale qui existe.

8. Puisse cette affaire, au-delà des partis politiques, convaincre les démocrates que seule l’union vaincra le populisme et favorisera le vivre ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please select facebook feed.