FC Saint-Josse en fête à l’Iris Cup, 8ème édition !

Ce premier week-end de Ramadan,  le stade Georges Pètre a été la scène de la 8ème édition de l’Iris Cup. Un véritable tournoi pour les enfants qui font une démonstration de leurs compétences sportives sur le terrain et face à leurs parents.

Le samedi 11 mai 2019 en 5/5, les U7 et U8 se sont affrontés en matinée et U9 en après-midi. On pouvait assister à la joie et l’innocence des petits joueurs présents sur le terrain. Petits peut-être mais costauds ces joueurs professionnels en devenir !

Pour démarrer cet article, il faut d’emblée aussi mettre en valeur les équipes Fair-Play.

La JS Racourt-Lincent, les FC Bioul, FC Ronquières et FC Malonne ont été honorés par le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir pour leur Fair-Play sur les terrains verts du complexe sportif.

Même si le soleil aura joué à cache-cache tout au long du week-end, ce fut une excellente occasion pour les coaches, les présidents de clubs présents et les parents de jauger les progrès footballistiques de leur progéniture.

Les parents, enfants, joueuses, joueurs, jeunes arbitres, staff, formateurs, délégués, bénévoles, supporters, sponsors, sympathisants étaient donc tous sur le pied de guerre afin d’offrir un maximum de plaisir à travers le vecteur sportif du football.

Football pour lequel le président du FC Saint-Josse a toujours eu une préférence. En effet, Hasan Salar n’a jamais eu cesse de répéter que le foot dès le plus jeune âge est la pièce maitresse de son infrastructure. C’est la raison pour laquelle, il s’est d’ailleurs entouré des personnes les plus impliquées avec la jeunesse comme Badi Ouartan, le directeur de l’académie des jeunes joueurs du FC Saint-Josse.

Big Dan, Van Duyten, a aussi fait plaisir avec sa présence et la gentillesse qui collent à la peau. Il a eu le temps de consacrer le samedi aux petits champions lors de la 8ème édition de l’Iris Cup du FCSJ.

Le bourgmestre Emir Kir n’aurait, évidemment, manqué pour rien au monde ce genre d’activité qui promeut le sport dès le plus jeune âge.

En effet, très occupé au cœur d’une campagne interminable, Emir Kir a insisté fortement dans le sens de promouvoir le sport très tôt dans son discours adressé aux parents. Il remercie d’ailleurs les parents présents par le discernement dont ils ont fait preuve en inscrivant leur enfant très tôt et les introduire dans un circuit institutionnel sportif.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please select facebook feed.