BIF Anderlecht offre son « Iftar » annuel

BIF (la Fédération Islamique de Belgique) d’Anderlecht n’a pas dérogé à la règle d’offrir le « iftar » pour l’édition 2019 du Ramadan.

Le lieu choisi était le local qui jouxte la mosquée BIF d’Anderlecht “Hicret Camii” (mosquée de l’hégire).

Les moyens ont été donnés pour que l’évènement se passe dans un cadre de partage et de loyauté. L’ambiance était familiale et les places limitées. C’est la raison pour laquelle, l’assemblée affichait archicomble.

Plus de 300 personnes, venus de tous bords, étaient présents pour rompre le jeûne conjointement.

Les cheffes-coq n’étaient autres que les femmes de certains fidèles qui ont mis la main à la patte de l’évènement.  Les plats mijotés en grande quantité étaient par la même occasion à la hauteur des attentes des estomacs creux d’une journée d’abstention.

L’heure exacte de rupture a été énoncée à travers l’appel à la prière du soir et les hôtes ont pu satisfaire grandement leur appétit.

Le fameux ‘baklava’ (pâtisseries turques très connues) fait maison a été distribué en guise de désert sur le pouce.

Parmi les invités, on pouvait compter sur un véritable rouleau compresseur socialiste. En effet, les édiles tels que :

  • le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir
  • la conseillère communale Luiza Duraki
  • le conseiller communal Safa Akyol
  • le député régional Sevket Temiz
  • le député régional Hasan Koyuncu
  • le conseiller communal Ibrahim Donmez
  • la conseillère communale Done Sonmez

étaient présents parmi les membres politiques.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *