« Brussels Comedy Club » et Amine Radi ont agi comme une véritable thérapie !

Tout le monde s’accordera à dire que l’issue morose du scrutin fédéral flamand porte atteinte au moral de tout quidam.

Nonobstant ce constat désagréable aux relents racistes d’une victoire de partis populistes, la vie continue et les citoyens s’attendent désormais à un verdict de majorité fédérale avec le « Vlaams Belang » quasi inéluctable.

Toujours est-il dans cette perspective d’aboutissement, les gens doivent se divertir dans le but de sortir du carcan habituel. Et ce bilan est parfaitement intégré par Saadane. Ce producteur, à la mèche rebelle, a pris la délicate décision de ramener le phénomène américain du « Stand-Up » en Belgique.

Cette tendance, désormais très connue en France à travers le « Jamel Comedy Club » (lire l’humoriste Jamel Debouzze) fait des adeptes tous les jours à travers l’Europe. A Bruxelles, l’humoriste d’origine belge Nawell Madani (aussi lancée par J. Debouzze) a même ouvert une école de ce type de « One man show ».

Le club de comédie, « Comedy Brussels », situé à Antoine Dansaert, ne désemplit plus depuis sa création.

Inutile donc de rappeler que l’humour est encore et toujours une véritable thérapie qui reste accessible à tout public.

Ce vendredi 7 juin, plus de 1000 personnes s’étaient données rendez-vous au « Claridge » sur le territoire tennoodois afin de s’offrir une bonne tranche de rire pleine d’endorphines, cette fameuse hormone qui améliore l’humeur des personnes. Et Dieu seul sait l’énorme carence des citoyens belges de cette première.

Bref, 5 noms prometteurs à retenir :

  • Ali Khayi
  • Jimmy Vandael
  • Youri Garfinkel
  • Ahmed Boudrouz
  • Amine Radi

Les 4 premiers artistes sont tous originaires de Belgique et représentent une belle brochette de diversité nette de populisme.

Ils ont, chacun à leur tour, exposé leur talent et le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’ont rien à envier aux plus grands du rire.

Par ailleurs, une récurrence mensuelle est déjà prévue et aura pour but de mettre en valeur des talents belges (4 à chaque événement).  Ces derniers seront toujours suivis par une tête d’affiche très connue. A préciser, le « Brussels Comedy Club » table sur 2 heures de spectacle uniquement basé sur la vanne, le rire et l’amusement.

Le clou du spectacle a finalement été assuré par Amine Radi. Ce jeune humoriste marocain natif de Casablanca et étudiant en France, a fait le buzz à travers notamment une vidéo sur Marine Le Pen, qui a dépassé le million de vues en seulement quelques jours sur la toile.

Il a impact sur quasi toute la francophonie et est très apprécié au Maroc, en Tunisie, au Canada et surtout en France.

Parmi les invités de marque, se trouvaient le bourgmestre de Saint-Josse, Emir Kir. La maire de la commune (comme le décrivait Amine Radi) était accompagné de ses 2 échevins, Philippe Boiketé et Loubna Jabakh. Le conseiller communal Safa Akyol était aussi présent à la première rangée de la grande salle du Claridge archicomble.

Enfin, il s’agit clairement d’une fière réussite organisée par Saadane qui n’est pas à sa première griffe dans le secteur de l’événementiel. Et on peut conclure par dire que ce genre de thérapie du rire de groupe devient une nécessité dans une société de plus en plus encline à la démoralisation.

Erkan Ozdemir / La Manchette

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *