Omer Sevik prend son envol avec son agence de voyage « Elite Travel »

La très active famille « Sevik » diversifie leurs activités dans quasi tous les domaines. Tout le monde connait forcément le très atypique Erdal Sevik, président du Crossing de Schaerbeek (football) mais un Sevik peut cacher un autre.

Cette fois-ci, on parle d’Omer Sevik. Hormis le lien de parenté entre les deux, le même style de barbouze est apparent.

La spécialité d’Omer Sevik, quant à lui, c’est les billets d’avion. Déjà très actif dans ce secteur depuis 2006, Omer Sevik décide de créer son agence de voyage et par la même occasion de prendre son envol.

Il décide de s’installer à la Chaussée d’Haecht au numéro 148 (ancien magasin de « Sarar Interview »). Evidemment, ce tronçon de Schaerbeek est déjà bien connu par le nombre d’agences de ce genre qui y pullule à grande vitesse.

A l’inauguration du rez commercial, on pouvait compter sur la présence des :

  • Necati Sevik (père d’Omer Sevik et édile en Turquie),
  • Emir Kir (bourgmestre de Saint-Josse),
  • Hasan Koyuncu (député bruxellois),
  • Sevket Temiz (député bruxellois),
  • Ibrahim Donmez (député bruxellois fraîchement élu),
  • Sadik Koksal (Schaerbeek)
  • Burim Demiri (Schaerbeek)

Dans leur discours respectif, Emir Kir a tenu à congratuler cette jeunesse d’origine belgo-turque en constante recherche d’entreprenariat.

Necati Sevik a déclaré : « Je vous remercie tous d’être présents à l’inauguration de l’agence de voyages de mon fils. En tant qu’élu dans la municipalité d’AfyonKarahisar en Turquie, je connais parfaitement les besoins des citoyens d’origine turque en Belgique. Et que donc, par la même occasion, nous avons pris la décision d’étrenner aussi un commerce dans ce domaine rude. »

Omer Sevik, avec sa forte fibre commerciale, a tenu à discourir dans le sens des offres déjà disponibles actuellement pour la Turquie. « Eskisehir, Ankara, Istanbul et toute les offres de la rivieria turque sont disponibles chez Elite Travel. Nous organisons même des visites guidées des paysages verts et montagneux de la région de Trébizonde. De plus en plus de belgo-turcs prennent la décision de se ressourcer dans cette contrée inaccoutumée de la Turquie. Evidemment, le bol d’air s’impose après une année de stress intense en Belgique. 

Nous connaissons les différents profils de nos clients sur les bouts des ongles. Peu importe l’origine de la clientèle, turque, marocaine ou autres, nous avons pour principe de répondre favorablement à toutes les demandes selon leurs besoins » précise Omer Sevik.

Omer Sevik et Erdal Sevik ont soldé les discours par une invitation à partager le verre de l’amitié et les zakouskis présentés sur un buffet improvisé.

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *