St-Josse : Chaud le « Oh, Festival !, pour son 7ème show »

30 degrés à l’ombre ! Un monde de fou ! Des animaux immenses ! Des géants sur pattes ! De la musique qui dépote les oreilles !

Voilà comment on aurait pu définir l’activité de ce week-end. Le tant attendu « Oh Festival » qui s’est déroulé sur l’entièreté de la fin de semaine.

Une série d’attractions interminables ont débuté très tôt dans la journée jusqu’à très tard dans la soirée pour la joie et le bonheur des petits et des grands.

Ce n’était évidemment pas sans compter sur la participation exclusive du chanteur Bulent Gok cette année. Le dynamique gantois pour qui le podium n’est plus un secret, a réalisé le tour de passe de satisfaire tout le public venu en nombre.

Le dimanche était plutôt à l’effigie des rythmes anatoliens, balkaniques, berbères, polonais, roumains et évidemment bien belges. Une musique du monde qui a laissé place à la dance.

Le grand podium sur la place Houwaert, les chapiteaux, les roulottes et scènes en plein air ont donc investis les rues de Saint-Josse à l’occasion de cette 7ème édition du Oh ! Festival. Une programmation éclectique et surprenante qui n’a donc fait que des heureux.

Toutes les tranches d’âge y étaient représentées. Sans oublier que l’aspect multiculturel était le leitmotiv principal de cette activité des arts de rues pour le plaisir de tous.

Des mini-théâtres, des cirques, de la musique, et un spectacle aérien ont assurés les grands postes de l’activité tennoodoise désormais récurrente.

En effet, déjà 7 ans que ce festival fait ses adeptes à St-Josse et des communes avoisinantes.

Ce week-end festif est aussi l’occasion de partager, d’échanger avec les habitants, de découvrir
les associations du quartier et de la commune grâce au souk associatif.

A l’occasion de la 6e édition du OH ! Festival, arts de rue et scènes en plein air font vibrer la place Houwaert et la rue de Liedekerke !

Par ailleurs et élément très important, le beau temps est aussi au rendez-vous et est véritablement un paramètre de réussite de ce festival.

Le collège communal de Saint-Josse, venu quasi au complet, a eu le temps de s’entretenir avec les citoyens ayant des questions.

Le bourgmestre de la mairie, Emir Kir, s’est aussi occupé personnellement de mettre en valeur les différentes associations parfois oubliées mais bien présentes.

Le monde présent sur la place Houwaert, face au grand podium, affichait de gros sourire satisfait par le défilé de scènes du monde.

Erkan Ozdemir / La Manchette

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *