Un appareil qui transforme l’eau sale en eau potable primé

AA – Ankara – Tuncay Çakmak

L’invention intitulée «Parabosol», développée par le Professeur Hakan Gursu de l’Université Technique du Moyen-Orient (ODTU Turquie-Ankara), a obtenu le «Prix National de Turquie» décerné par la fondation “Energy Globe” installée en Autriche.

Les prix remis depuis 1999 par Energy Globe sont considérés pcomme étant les plus prestigieux dans le domaine de l’environnement.

Les lauréats de cette année ont été dévoilé le 5 juin, à l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement.

Plus de 1 500 projets issus de 177 pays ont concouru pour cette édition 2016.

Le “Prix National de Turquie” a donc été remporté par le projet Parabosol.

Cette invention permet de transformer l’eau sale en eau potable, a expliqué le Professeur Gursu au micro de l’Agence Anadolu.

«Nous avons développé cet outil pour les populations qui n’ont pas accès à l’eau potable. L’engin ne nécessite aucune structure technologique», a-t-il affirmé.

«L’eau sale est vaporisée grâce à un panneau solaire parabolique. L’eau et la vapeur passent ensuite dans différents filtres qui permettent de garder l’eau potable», a-t-il brièvement expliqué.

Selon lui, cet appareil permet de produire jusqu’à 170 litres d’eau potable par jour.

«Si l’on considère que nos sources d’eau sont de plus en plus rares et sales, cette invention va toucher plus d’un milliard d’individus sur la planète», a-t-il encore dit.

La Fondation Energy Globe est soutenue par le Programme Environnemental des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP) et l’UNESCO.

Son objectif consiste à proposer des solutions aux questions environnementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *