Le ministre turc de la Défense critique le soutien américain au PYD

AA / Bruxelles / Hassan Essen

Le ministre turc de la Défense, Fikri Isik, a critiqué, mardi, le soutien américain apporté au PYD, indiquant qu’Ankara n’accepte pas de conférer une légitimité à des groupes terroristes en Syrie, en Irak ou ailleurs.

Isik a fait ces déclarations lors d’un entretien à Bruxelles avec son homologue américain Ashton Carter où se tenait la réunion des ministres de la Défense des pays membres de l’OTAN.

«Ce n’est pas possible de conférer de la légitimité à des groupes terroristes en Syrie et en Irak, surtout qu’ils visent un de vos alliés [la Turquie]», a dit Isik en s’adressant à son interlocuteur américain.

Le ministre turc a souligné qu’Ankara n’établit pas de séparation entre le PYD, et sa branche militaire, le YPG, et l’organisation terroriste du PKK, accusée d’être à l’origine des derniers attentats qui ont secoué le pays et qu’elle s’oppose, de ce fait, à la participation du PYD à la guerre contre Daech.

Isik a ajouté que “les victoires militaires remportées contre Daech en Irak resteront provisoires, tant que les problèmes structurels du pays ne sont pas résolus”.

Les Etats Unis n’ont pas intégré le PYD et le YPG sur leur liste des organisations terroristes de l’année 2015, les qualifiant de «partenaires efficaces dans les opérations militaires en Syrie».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *