Bruxelles condamne les essais de missiles nord-coréens

AA / Bruxelles / Hatem Sakly

La Belgique a condamné, vendredi, le lancement de deux missiles balistiques de moyenne portée par Pyongyang,  mercredi dernier.

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a qualifié, dans un communiqué, les essais de missiles nord-coréens de «provocants» et de «graves violations aux résolutions du Conseil de sécurité [de l’ONU]».

Reynders a appelé la Corée du Nord à prendre des mesures concrètes en vue de démanteler son programme nucléaire, demandant à la communauté internationale de ne pas transiger sur les sanctions imposées par le Conseil de sécurité à l’encontre de Pyongyang.

La Corée du Nord avait procédé, mercredi dernier, à deux essais de missile, selon le ministère sud-coréen de la Défense.

Le Conseil de sécurité de l’ONU avait déjà approuvé à l’unanimité une résolution portant sur des sanctions plus sévères à l’encontre de la Corée du Nord, à la suite de son essai nucléaire et d’un lancement de missile effectués, au début de l’année 2016.

Ces sanctions imposent des inspections à tous les cargos entrant et sortant du pays, interdisent le transfert ou la vente d’armes et ajoutent les noms de 16 personnes et 12 organisations à une liste noire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *