Le G20 prêt à faire face aux conséquences du Brexit

AA/ Chine

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G20, ont convenu, dimanche, que la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne ne présente pas de conséquences difficiles à surmonter sur les plans économique et financier.

Selon un communiqué conjoint publié par les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G20, à l’issue d’une réunion de deux jours en Chine, les Etats membres sont disposés à faire face à toute répercussion du Brexit.

Le Fonds monétaire international (FMI) avait revu, la semaine dernière, ses prévisions pour la croissance mondiale à la baisse, en raison de la décision britannique.

Cependant, le G20 a, pour sa part,  indiqué, dans le communiqué diffusé au terme de la réunion dans la ville chinoise de Chengdu, que les pays de l’UE “sont bien placés” pour contrecarrer “de manière dynamique” les éventuelles répercussions économiques et financières du Brexit.

A cet égard, le G20 a appelé à mettre en œuvre “tous les moyens disponibles” pour relancer l’activité et renforcer les dépenses d’infrastructures.

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G20 ont tenu une réunion, les deux derniers jours, dans la ville chinoise de Chengdu, en prélude au Sommet des dirigeants prévu les 4 et 5 septembre prochain en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *