L’économie turque émergente

Nous avions évoqué, la semaine dernière, le développement des marchés du crédit en Turquie et ses conséquences sur l’économie. Nous allons, cette semaine, vous informer sur la confiance des consommateurs en Turquie.

Les biens et services vendus dans un pays représentent la majeure partie des économies des pays développés ou en développement. La majeure partie du commerce de ces biens et services provient des dépenses des consommateurs. Dans les pays où l’économie dépend de la demande de biens et de services, la confiance des citoyens à l’économie détermine la demande du consommateur. En cas de crise économique nationale/internationale et de guerre, la demande baisse et les consommateurs font de l’épargne. L’épargne réduit la croissance économique et provoque une hausse du taux de chômage. Si les citoyens estiment que l’économie se porte bien, la demande des consommateurs en biens et services augmentera. Lorsque la demande augmente, les investissements suivent cette tendance, et la hausse d’investissement crée de l’emploi, contribuant favorablement à la croissance économique. La croissance économique signifie une hausse du niveau de prospérité pour les citoyens. D’autre part, les investisseurs étrangers souhaitent investir davantage dans les pays où la confiance des consommateurs est forte.

La Turquie est une des vingt plus grandes puissances économiques du monde. Avec sa population jeune et dynamique, la Turquie a un fort taux de production et de consommation. L’économie turque a subi une pression partielle suite à la tentative traître du 15 juillet, malgré cela, l’Institut des statistiques de Turquie (TUIK) a annoncé une rapide hausse du taux de confiance du peuple au niveau de l’avant-15 juillet. L’indice de confiance des consommateurs, calculé selon les résultats du sondage sur les tendances des consommateurs mené avec la coopération de TUIK et de la banque centrale turque, a augmenté de 11,1% en août par rapport au mois précédent. Suite à cette hausse, l’indice qui était à 67,03% en juillet est monté à 74,44% en août. TUIK a annoncé un autre taux qui concerne les perspectives économiques. L’indice sur les perspectives économiques de la Turquie qui était de 89,82% en juillet est monté à 101,9% en août. Cette hausse signifie que les consommateurs estiment que dans les douze prochains mois la situation économique s’améliorera. Les citoyens qui ont confiance en l’économie continuent de faire des achats et de contribuer à l’économie.

http://www.trt.net.tr/francais/economie/2016/09/03/l-economie-turque-emergente-35-562422

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *