Foot: FC Saint-Josse contre FC Saint-Josse Travailliste, le respect mutuel et le fair-play ont gagné !

Le rendez-vous avait été pris !

Et comme à Saint-Josse, les choses promises sur le terrain de foot sont choses dues, le match du FC Saint-Josse face à au FC Saint-Josse travailliste a bel et bien eu lieu.

En fait, tout simplement une bande de potes qui se sont réunis dans le but de s’adonner un maximum à leur hobby favori, le foot.

Une bonne tranche de rire, une ambiance fraternelle et non fratricide, de belles rencontres, des échanges de vues et surtout du foot !

Effectivement, le fait qu’il s’agit ici d’un match amical n’enlève fatalement rien au fait que les séquences de jeu, parfois même dignes des plus grands, étaient époustouflantes.

Les regards bienveillants du président du FC Saint-Josse Hasan Salar étaient évidemment rivés sur ses joueurs qu’il affecte tant.

D’emblée, il adressa des mots de solidarité et de compassion pour la famille des victimes (dont une belge) de ce triste jour où l’actualité terroriste à Barcelone est encore à la Une. C’est avec ce pincement au cœur que le coup d’envoi a été donné par le président.

Les dynamiques coordinateurs de l’équipe première Koray Cetin et Soner Cil ont, quant à eux, soigné leurs joueurs aux petits oignons. Ils ont, avec l’aide du coach T1 Ayhan Cinar, maintenu un esprit de cohésion et de fair-play jusqu’au point même d’aiguiller les joueurs de FC Saint-Josse travailliste !

L’ambiance festive était au beau fixe ! Pour preuve, l’homme d’affaires Eyup Salar était aussi présent dans les tribunes pour supporter l’équipe des travaillistes qui, je le rappelle, était opposée à l’équipe de son frère Hasan, président du club du FCSJ.

Même l’arbitre local (Referee), Mathieu Robert s’est prêté au jeu. Très bon arbitre expérimenté, qui connaissait tout le monde sur le terrain, il a géré avec une dextérité objective déconcertante les sensibilités de tous les joueurs présents.

Toujours dans la bonne humeur, les jeunes joueurs du FC SJ travaillistes, Hakki Mazibas, Mustafa Salar, Mehmet Unal et tous leurs copains du ballon rond ont maintenu un bon rythme malgré la présence omnisciente de l’équipe entraînée du FC Saint-Josse du président Hasan Salar. Comme son nom l’indique, l’équipe des travaillistes est composée uniquement de jeunes dynamiques entreprenant qui prestent tous les jours leurs heures de boulot.

Une réelle expérience à faire et refaire dans d’autres communes aussi !

Erkan Ozdemir / La Manchette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *