L’Echevin Sait Kose organise une rencontre avec le bourgmestre d’Eskisehir-Tepebasi Ahmet Atac

Ahmet Atac, maïeur très apprécié par la communauté turcophone de Belgique, a fait escale à Bruxelles dans le cadre d’un séminaire de « Regions and Cities » organisée par la commission européenne. Tout ceci se place dans le contexte de la semaine européenne des régions de Bruxelles du 9-12 octobre.

Par la même occasion, l’échevin Sait Kose en a profité pour avoir un échange de vues à propos de projets sportifs en cours dans la mégapole d’Eskisehir et notamment sur le district de Tepebasi en Turquie. En effet, le maire du district se partage la cogestion de la méga-ville avec le bourgmestre du district d’Odunpazari Kazim Kurt eu égard de l’étendue de la 12 ème grande ville de Turquie.

La rencontre avec l’échevin schaerbeekois a permis d’aborder des sujets importants à propos de potentiels projets sportifs. Par ailleurs, Eskisehir-Tepebasi étant une grande ville universitaire, la diversité et l’accès aux sports représentent une réelle demande de la part des étudiants. Il y a donc dans la gestion de cette préfecture une grande source d’inspirations en termes d’activités sportives.

Les hommes d’affaires Muzaffer Guler et Mesut Ucar étaient aussi présents et ont pu donner leur point de vue managérial sur les différents investissements sportifs d’Eskisehir.

Muzaffer Guler se positionne en effet sur le podium belge du secteur du châssis et de toute l’automation afférente. Mesut Ucar, quant à lui est dans le secteur du tout-services à la clientèle Business.

Kader Sevinc, la représentante du CHP à l’Union Européenne et aussi membre de la présidence du parti PES (Parti des Européens Socialistes d’Europe), a aussi partagé son expérience par rapport à ses acquis transatlantiques.

Par ailleurs, elle est aussi dans un programme de l’université de Johns Hopkins dans la matière des études internationales à Washington. Elle a déjà publié des articles dans l’Echo comme : « L’Europe a besoin de la Turquie ».

Enfin, le dîner s’est soldé par des prévisions des prochaines élections qui pointent leur nez en Belgique et en Turquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *